Closed and Open World Multi-shot Person Re-identification

par Solène Chan-Lang

Thèse de doctorat en Informatique

Sous la direction de Catherine Achard et de Quoc Cuong Pham.

Soutenue le 06-12-2017

à Paris 6 , dans le cadre de École doctorale Sciences mécaniques, acoustique, électronique et robotique de Paris , en partenariat avec CEA Saclay (laboratoire) et de CEA LIST (laboratoire) .

Le président du jury était Jean-Luc Zarader.

Le jury était composé de Fabien Moutarde.

Les rapporteurs étaient Alice Caplier, Andrea Cavallaro.

  • Titre traduit

    Ré-identification de personnes à partir de multiples images dans le cadre de bases d'identités fermées et ouvertes


  • Résumé

    Dans cette thèse, nous nous sommes intéressés au problème de la ré-identification de personnes dans le cadre de bases d'identités ouvertes. Ré-identifier une personne suppose qu'elle a déjà été identifiée auparavant. La galerie fait référence aux identités connues. Dans le cas de bases d'identités ouvertes, la galerie ne contient pas toutes les identités possibles. Ainsi une personne requête peut être une des personnes de la galerie, mais peut aussi ne pas être présente dans la galerie. Ré-identifier en base ouverte consiste donc non seulement à ranger par ordre de similarité les identités galeries les plus semblables à la personne requête mais également à rejeter les personnes requêtes si elles ne correspondent à aucune personne de la galerie. Une de nos contributions, COPReV, s'appuie exclusivement sur des contraintes de vérification afin d'apprendre une projection des descripteurs telle que la distance entre les descripteurs d'une même personne soit inférieure à un seuil et que la distance entre les descripteurs de deux personnes distinctes soit supérieure au même seuil. Nos autres contributions se basent sur des méthodes parcimonieuses collaboratives qui sont performantes pour résoudre des tâches de classement. Nous proposons d'améliorer ces méthodes en introduisant un aspect vérification grâce à une collaboration élargie. De plus, une variante bidirectionnelle de cette approche la rend encore plus robuste et donne des résultats meilleurs que les autres approches actuelles de l'état de l'art dans le cadre de la ré-identification de personne en base d'identités ouverte.


  • Résumé

    In this thesis we tackle the open world person re-identification task in which the people we want to re-identify (probe) might not appear in the database of known identities (gallery). For a given probe person, the goal is to find out whether he is present in the gallery or not and if so, who he is. Our first contribution is based on a verification formulation of the problem. A linear transformation of the features is learnt so that the distance between features of the same person are below a threshold and that of distinct people are above that same threshold so that it is easy to determine whether two sets of images represent the same person or not. Our other contributions are based on collaborative sparse representations. A usual way to use collaborative sparse representation for re-identification is to approximate the feature of a probe image by a sparse linear combination of gallery elements, where all the known identities collaborate but only the most similar elements are selected. Gallery identities are then ranked according to how much they contributed to the approximation. We propose to enhance the collaborative aspect so that collaborative sparse representations can be used not only as a ranking tool but also as a detection tool which rejects wrong matches. A bidirectional variant gives even more robust results by taking into account the fact that a good match is a match where there is a reciprocal relation in which both the probe and the gallery identities consider the other one as a good match. COPReV shows average performances but bidirectional collaboration enhanced sparse representation method outperforms state-of-the-art methods for open world scenarios.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Sorbonne Université. Bibliothèque de Sorbonne Université. Bibliothèque numérique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.