Détection de communautés orientée sommet pour des réseaux mobiles opportunistes sociaux

par Maël Canu

Thèse de doctorat en Informatique

Sous la direction de Marcin Detyniecki et de Marie-Jeanne Lesot.

Soutenue le 20-12-2017

à Paris 6 , dans le cadre de École doctorale Informatique, télécommunications et électronique (Paris) , en partenariat avec Laboratoire d'Informatique de Paris 6 (laboratoire) .

Le président du jury était Clémence Magnien.

Le jury était composé de Anne Laurent, Adrien Revault D'Allonnes.

Les rapporteurs étaient Jean-Loup Guillaume, Nicolas Labroche.


  • Résumé

    Les travaux présentés dans la thèse s'inscrivent dans le cadre de l'analyse des graphes de terrain (complex networks) et plus précisément de la tâche de détection de communautés, c'est-à-dire la reconnaissance algorithmique de sous-graphes particulièrement denses. Nous nous intéressons spécifiquement à l'implémentation d'une telle méthode dans un contexte fortement décentralisé et distribué : des réseaux MANET opportunistes formés par de petits objets connectés communiquant en pair-à-pair. Afin de tenir compte des contraintes d'exécution d'algorithme dans de tels réseaux, les travaux présentés dans la thèse proposent des méthodes conçues selon le paradigme récent et actif nommé orienté sommet, en alliant le traitement de graphes Think-Like-a-Vertex aux méthodes de détection de communautés basées sur des leaders ou des graines : celles-ci présentent en effet des propriétés de décentralisation qui autorisent des implémentations parallèles et distribuées appropriées au cadre applicatif considéré. Dans ce contexte, nous proposons d'une part un principe global de fonctionnement original que nous mettons en oeuvre et déclinons dans trois algorithmes dédiés à trois configurations différentes de la tâche de détection de communautés : l'algorithme VOLCAN considère le cas de référence des communautés disjointes dans un graphe statique. Nous l'étendons ensuite avec l'algorithme LOCNeSs au cas des communautés recouvrantes, qui autorisent un sommet à appartenir à plusieurs communautés simultanément : cette généralisation donne plus de flexibilité à la détection et la rend plus appropriée au cadre applicatif considéré. Nous examinons également le cas des graphes dynamiques, c'est-à-dire dont les sommets et les arêtes évoluent au cours du temps, auquel est consacré l'algorithme DynLOCNeSs. Chacun des algorithmes est associé à une implémentation décentralisée et fait l'objet d'une étude théorique ainsi qu'expérimentale sur des données artificielles et réelles permettant d'évaluer la qualité des résultats fournis et de les comparer aux méthodes de l'état de l'art. Nous considérons également, dans un cas particulier de réseau mobile ad-hoc spontané et décentralisé issu d'une application réelle de vêtements intelligents et communicants, une tâche de cheminement permettant d'identifier des interlocuteurs. Nous proposons une stratégie de recommandation utilisant la structure communautaire, modélisée et évaluée à travers un algorithme nommé SWAGG.

  • Titre traduit

    Vertex centred community detection for opportunistic mobile social networks


  • Résumé

    Our research is in the field of complex network analysis and mining, specifically addressing the communit detection task, ie. algorithms aiming to uncover particularly dense subgraphs. We focus on the implementation of such an algorithm in a decentralised and distributed context : opportunistic MANET constituted of small wireless devices using peer-to-peer communication. To tackle the implementation constraints in such networks, we propose several methods designed according to the novel and trending vertex-centred paradigm, by combining Think-Like-a-Vertex graph processing with vertex-centred community detection methods based on leaders or seeds : they show specific properties allowing dsitributed implementations suiting the opportunistic MANET case. In this context, we first a global working principle and implement it in three different algorithms dedicated to three different configurations of community detection : the VOLCAN algorithm manages the classical disjoint community detection task in a static graph. We extend it with the LOCNeSs algorithm, that is dealing with overlapping communities which means that one vertex can belong to several communities. It adds more flexibility to the method and more significance to produced results. We also tackle the dynamic graphe case (graph evolving over time), addressed by the DynLOCNeSs algorithm.Each algorithm comes with a decentralised implementation and theoretical as well as experimental studies conducted both on real and synthetic benchmark data, allowing to evaluate the quality of the results and compare to existing state-of-the-art methods. Finally, we consider a special case of opportunistic decentralised MANET developped as a part of a research project about smart and communicating clothing. We formalise a task of path finding between smart t-shirts holders and propose a recommandation strategy using community structure, that we model and evaluate through an algorithm named SWAGG.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Sorbonne Université. Bibliothèque de Sorbonne Université. Bibliothèque numérique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.