Using facial cues to produce social decisions. A cognitive and evolutionary approach

par Lou Safra

Thèse de doctorat en Sciences Cognitives

Sous la direction de Coralie Chevallier.

Soutenue le 05-09-2017

à Paris 6 , dans le cadre de École doctorale Cerveau, cognition, comportement (Paris) , en partenariat avec Laboratoire de Neurosciences cognitives (laboratoire) .

Le président du jury était Mathias Pessiglione.

Les rapporteurs étaient Jean-François Bonnefon, Hugo Mercier.

  • Titre traduit

    Utilisation des indices faciaux lors des décisions sociales. Une approche cognitive et évolutionnaire


  • Résumé

    Les évaluations faciales sont un élément central des comportements sociaux, influençant un large spectre de décisions, allant du choix du romantique au choix politique, mais sont également le sujet de grandes variations individuelles. Dans cette thèse, je propose que l'analyse des différences individuelles dans l'utilisation de différents signaux sociaux, notamment ceux de coopération et de pouvoir, lors des évaluations faciales est un outil prometteur pour l'étude des comportements sociaux ; j'applique cette approche de deux façons. Dans un premier temps, pour examiner l'hypothèse selon laquelle la motivation sociale correspond à une adaptation aux environnements coopératifs. À travers six études, je montre que la motivation sociale est associée à une plus grande importance donnée aux signaux de coopération, confirmant ainsi une prédiction centrale de cette théorie. Dans un second temps, j'étudie les mécanismes cognitifs impliqués dans les choix politiques, en examinant leurs réponses à différents signaux de l'environnement. Dans un premier travail expérimental, je montre que l'expérience précoce de la précarité est associée à une préférence pour les hommes forts. À partir de ces résultats, je développe une théorie originale sur les préférences politiques selon laquelle les choix politiques sont orientés vers les individus perçus comme les plus aptes à réussir en tant qu'individus et non en tant que chefs de groupe. En résumé, tout au long de cette thèse, je présente un nouveau cadre de travail pour l'étude des décisions sociales et je montre comment il permet éclairer les mécanismes cognitifs sous-tendant les comportements sociaux ainsi que leurs bases évolutives.


  • Résumé

    Face evaluations are a crucial component of social behavior, influencing a large range of social decisions from mating to political vote. Face evaluations are also susceptible to substantial individual differences. In this thesis, I propose that individual differences in face evaluations constitute a promising tool to investigate social behavior through the analysis of variations in the weight granted to different social signals, and notably cooperation- and power-related cues. I apply this approach in two ways. First, I examine the hypothesis that social motivation can be construed as an adaptation to highly cooperative environments. Across six studies, I confirm a central prediction of this theory, by revealing that highly socially motivated individuals grant a higher importance to cooperation-related signals. Second, I investigate the cognitive mechanisms underlying political choices by examining their responses to different environmental signals. In a study on leader preferences in children and in adults, I show that early exposure to environmental harshness is associated with a preference for stronger leaders. Building on these results, I then develop an original theory on political choices stating that leader preferences are biased towards the candidates perceived as the most competent for succeeding in the current context, independently of their leadership abilities. To summarize, my thesis puts forward a new framework to investigate social decisions based on individual variations in face evaluations and sheds light on the cognitive processes underlying social behavior as well as their evolutionary bases.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Sorbonne Université. Bibliothèque de Sorbonne Université. Bibliothèque numérique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.