Du premier centre distributeur au Mouvement E. Leclerc : invention d’un modèle original de distribution (1949-2003)

par Anaïs Legendre

Thèse de doctorat en Histoire des relations internationales et de l'Europe

Sous la direction de Éric Bussière.

Le président du jury était Pascal Griset.

Le jury était composé de Michel-Pierre Chélini, Marie-Emmanuelle Chessel, Jean-Claude Daumas.


  • Résumé

    En moins de 50 ans, le Mouvement Leclerc, créé en 1949, s'est imposé comme un acteur majeur de la grande distribution. Notre travail, réalisé à partir des archives du groupe, est centré sur l'analyse du modèle qu'il constitue et de sa dynamique d'expansion. D'une part, le discount, l'existence d'un leader charismatique et d'outils fonctionnant sur le mode coopératif sont les traits permanents de l'identité du Mouvement. D'autre part, l'expansion du réseau de magasins et la transformation des points de vente – initialement de petites épiceries devenues des hypermarchés – ont impliqué la mise en place de structures et de mécanismes spécifiques. Le Mouvement s'est initialement construit sur l'indépendance pleine et entière des magasins qui implique une organisation a minima et fortement décentralisée. Toutefois, si cette dernière s'est d'abord révélée efficace, au fur et à mesure que le Mouvement a grossi et s'est diversifié, elle a révélé ses limites, le maintien de la performance locale impliquant la mutualisation ou la nationalisation des achats d'abord, puis de certains éléments de gestion. Enfin, l'expansion du groupe et la préservation de son parc de magasins ont impliqué la création de mécanismes reposant sur la constitution de liens entre les adhérents.

  • Titre traduit

    From the very first retailer shop to the Leclerc Movement : an original model of large retailer (1949-2003)


  • Résumé

    In less than 50 years, the Leclerc Movement, founded in 1949, has established a position as one of the nation's leading large retailers. Our study, undertaken from the company archives, is focused on an analysis of its model and the dynamic of the group's development.On one hand, the notion of discount, the presence of a charismatic leader and the cooperative structure of the organization make up the permanent foundations of the Movement's identity.On another hand, the expansion of the network of stores and the transformation of the retailers – from small groceries to supermarkets – necessitated the creation of specific structures and mechanisms.The Movement was initially built on the autonomy and independence of each shop. Management was by definition a minima and largely decentralized.However, if the structure of this organization proved to be self-sufficient at first, when the Movement grew and diversified, it revealed its limits. To maintain performance at a local level, it became essential to consolidate and centralize first the purchasing of produce, and subsequently certain elements of management.This latter phase in the company's growth and the protection of its network of shops has led to the constitution of enduring links between its members.


Le texte intégral de cette thèse n'est pas accessible en ligne.
Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.