Lire La Mettrie en Allemagne. Le scandale du matérialisme (1739-1789)

par Cécile Lambert

Thèse de doctorat en Littérature et civilisation française

Sous la direction de Michel Delon.

Soutenue le 16-12-2017

à Paris 4 en cotutelle avec Humboldt-Universität (Berlin) , dans le cadre de École doctorale Littératures françaises et comparée (Paris) , en partenariat avec CELLF (laboratoire) .

Le président du jury était Jean-Christophe Abramovici.

Le jury était composé de Helmut Pfeiffer, Daniel Fulda, Alain Sandrier, Ann Thomson.


  • Résumé

    En analysant les discours élaborés par les Lumières allemandes au sujet de La Mettrie entre 1739 et 1789, cette thèse vise à réévaluer la place du matérialisme au sein des échanges culturels franco-allemands de la période. La première partie précise les enjeux et les méthodes de l’étude : le scandale littéraire et philosophique doit être envisagé comme un révélateur des principes et des mécanismes de fonctionnement qui sous-tendent les productions de la République des Lettres. L’étude du scandale dans ce qu’il fait au texte est un prisme pertinent pour analyser le problème du matérialisme français, l’oeuvre de La Mettrie et le fonctionnement de l’espace qui la reçoit. La deuxième partie examine la réception initiale de la Mettrie en Allemagne entre 1739 et 1752. Elle mesure l’impact du scandale sur les textes, en montrant que l’oeuvre de La Mettrie est prise dans des débats qui rejaillissent de manière ambivalente sur son interprétation, allant jusqu’à entrainer de fausses lectures. La troisième partie s’intéresse à la réception ultérieure du médecin-philosophe français. Elle souligne la diversité des discours produits entre 1752 et 1789 : repoussoir, aiguillon, occasion de transfert oblique, voie de contestation et de redéfinition des Lumières, la référence à La Mettrie ne saurait être uniquement interprétée en termes d’influences ou d’absence d’influences. Ce parcours permet, in fine, de relire les débats entre philosophes et antiphilosophes français à l’aune de la réception allemande. Cette thèse souligne la richesse de la discussion menée entre France et Allemagne autour du matérialisme, reconsidère le rôle de La Mettrie et invite à redécouvrir une oeuvre méconnue.

  • Titre traduit

    Reading La Mettrie in Germany. The Scandal of Materialism (1739-1789)


  • Résumé

    In analyzing the discourses developed by the German Enlightenment on La Mettrie between 1739 and 1789, this thesis aims at re-evaluating the place of materialism in the Franco-German cultural exchanges of the period. The first part specifies the stakes and methods of the study: the literary and philosophical scandal must be considered as a revealing of the principles and operating mechanisms that underlie the productions of the Republic of Letters. The study of the scandal in what he does to the text is a pertinent prism to analyze the problem of French materialism, the work of La Mettrie and the functioning of the space that receives it. The second part examines the initial reception of the Mettrie in Germany between 1739 and 1752. It measures the impact of the scandal on the texts, showing that the work of La Mettrie is taken in debates that reflect in an ambivalent way on its interpretation, even leading to false readings. The third part is concerned with the later reception of the French physician-philosopher. It emphasizes the diversity of discourse produced between 1752 and 1789: a flicker, a sting, an oblique transfer opportunity, a way of contesting and redefining the Enlightenment, the reference to La Mettrie can not be solely interpreted in terms of influences or absence of influences. This course allows, in fine, to read differently the debates between French philosophers and antiphilosophers in the light of the German reception. This thesis underlines the richness of the discussion between France and Germany on materialism, reconsiders the role of La Mettrie and invites us to rediscover an unknown work.


Le texte intégral de cette thèse n'est pas accessible en ligne.
Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.