La tentation moraliste. Ambiguïté, discontinuité et circularité dans l’œuvre d’Ivan Gontcharov

par Léandre Lucas

Thèse de doctorat en Études slaves

Sous la direction de Laure Troubetzkoy.

Soutenue le 09-12-2017

à Paris 4 , dans le cadre de École doctorale Civilisations, cultures, littératures et sociétés (Paris) , en partenariat avec EUR'ORBEM (Paris) (laboratoire) .

Le président du jury était Rodolphe Baudin.

Le jury était composé de Boris Czerny, Luba Jurgenson.


  • Résumé

    Cette thèse a pour objectif de proposer un nouveau regard sur l’œuvre d’Ivan Gontcharov (1812-1891), romancier russe majeur du XIXe siècle et auteur du célèbre Oblomov. Cette recherche examine pour cela l’ensemble du corpus de l’auteur, à savoir ses quatre grandes œuvres : une Histoire ordinaire (1847), la Frégate Pallas (1858), Oblomov (1859), la Falaise (1869), ainsi que ses œuvres plus confidentielles, pour en saisir la cohérence et la portée générale. Nous examinons la figure du moraliste qui se profile derrière la création de Gontcharov. Cette thèse s’organise autour de trois axes principaux. Nous étudions, d’une part, le rôle du comique dans la production littéraire de Gontcharov en nous focalisant notamment sur l’intertextualité forte que l’on observe avec d’autres auteurs majeurs, comme Gogol ou Pouchkine, par exemple. Nous explorons ensuite la problématique de la nourriture et du corps dans le travail de Gontcharov. Nous nous intéressons notamment à la représentation symbolique des repas en menant, en parallèle, une réflexion sur la description du corps à travers toute son œuvre, et spécifiquement dans son récit de voyage. Nous envisageons enfin Gontcharov comme un peintre de la société russe en proposant une analyse détaillée de ses portraits de femmes, de ses questionnements sur la thématique du mariage et de sa critique ferme des passions. Toutes ces perspectives permettent de soutenir l’argument central de cette thèse, considérer Gontcharov comme un moraliste.

  • Titre traduit

    The moralist temptation. Ambiguity, discontinuity and circularity in the works of Ivan Goncharov


  • Résumé

    In this thesis, I intend to offer a new vision of Ivan Goncharov’s works (1812-1891), major Russian novelist of the XIXth century and author of the famous novel Oblomov. I analyse all the works of the novelist : A Common Story (1847), Oblomov (1859), the Frigate Pallas, the Ravine (1869) and some of his less known short stories. I try to show how one could consider Goncharov as a moralist. My thesis is organized around three major themes. Firstly, I address the fundamental role of the comic elements in Goncharov’s literary production as I focus my attention on the strong intertextuality between Goncharov and other major authors of the XIXth century, such as Pushkin or Gogol. My second part is dedicated to the question of food and the body in Goncharov’s creation. I ponder over the symbolic representation of meals and cooking throughout his works. I also discuss the construction of bodies in his literary production, and more specifically in his travel writing. Finally, I examine Goncharov as a « painter » of the Russian society as I study his rich diversity of portraits of women, his considerations on marriage and his strong criticism of human passions, a fundamental argument of my thesis which stands perfectly in line with this vision of Goncharov as a moralist


Le texte intégral de cette thèse n'est pas accessible en ligne.
Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.