Étude comparative russe-français des constructions verbales problématiques lors de l'apprentissage du français (langue étrangère)

par Abdulali Ismayilov

Thèse de doctorat en Linguistique

Sous la direction de Christiane Marque-Pucheu.

Soutenue le 08-12-2017

à Paris 4 , dans le cadre de École doctorale Concepts et langages (Paris) , en partenariat avec Sens, texte, informatique, histoire (Paris) (équipe de recherche) .

Le président du jury était Marc Duval.

Le jury était composé de Samir Bajrić, Sergueï Tchougounnikov.


  • Résumé

    Basée sur une analyse contrastive, cette thèse aborde la structure verbale en français et en russe. Son objectif est d’établir un regard réflexif sur les deux langues dans le but de déterminer la différence et la ressemblance dans leur construction verbale. Explorant la question des verbes de structure différente des langues concernées, elle tente également de trouver les difficultés provoquées par cette différence à l’apprentissage. Ainsi, dans cette recherche, on parle des verbes problématiques sous un angle aussi didactique que linguistique. Composé de trois chapitres, ce travail étudie dans un premier temps le statut transitif/intransitif des verbes dans les deux langues en traitant l’approche traditionnelle et moderne et met en place une étude contrastive par rapport à la question de valence. On explore la construction verbale avec complément dans le deuxième chapitre de la recherche. Dans cette partie, l’analyse parallèle des verbes est effectuée afin de repérer leur fonctionnement selon les moyens grammaticaux de chaque langue. Et finalement, la comparaison de chaque verbe considéré problématique à l’apprentissage des deux langues suivie de tableaux fait partie du dernier chapitre. La production des tests préliminaires effectués auprès des apprenants russophones constitue également cette partie pour mieux comprendre la difficulté de ces derniers lors de la communication.

  • Titre traduit

    Contrastive study of Russian-French problematic verbal constructions during French learning (foreign language)


  • Résumé

    Based on a contrastive analysis, this thesis deals with the verbal structure in French and Russian. Its objective is to establish a reflexive look at the two languages in order to determine the difference and the similarity in their verbal construction. Exploring the question of the verbs of different structure, it also tries to find the difficulties caused by this difference in learning. Thus, in this research, problematic verbs are spoken of in a didactic as well as linguistic angle. This work, composed of three chapters, speaks first of all about the transitive/intransitive status of verbs in both languages by treating the traditional and modern approach and sets up a contrastive study in relation to the valence question. Verbal construction is explored with complement in the second chapter of the research. In this part, the parallel analysis of the verbs is performed in order to identify their functioning according to the grammatical means of each language. And finally, the comparison of each verb considered problematical to the learning in both languages followed by tables took the part of the last chapter. The production of preliminary tests with Russian-speaking learners is also part of this work in order to better understand the difficulties of the latter during the communication.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Sorbonne Université. Bibliothèque des thèses électroniques.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.