Histoire du cabinet des estampes de Genève et de ses collections

par Jean-Claude Simon

Thèse de doctorat en Histoire de l'art

Sous la direction de Marianne Grivel.

Soutenue le 04-11-2017

à Paris 4 , dans le cadre de École doctorale Histoire de l’art et archéologie (1992-.... ; Paris) , en partenariat avec Centre André Chastel (Paris) (laboratoire) .

Le président du jury était Guy-Michel Leproux.

Le jury était composé de Frédéric Elsig, Christian Rümelin.


  • Résumé

    L’histoire du Cabinet des estampes de Genève et de ses collections, est un sujet aux aspects multiples. Celui-ci est fondé en 1886 pour réunir les collections de la Ville et son fonds d’estampes est évalué à cette époque à plus de 110.000 pièces, résultant d’apports successifs, ayant pour origine la collection du premier Musée des Beaux arts de la Ville et la collection de François Burillon.L’enrichissement des collections, après 1910, font aujourd’hui de ce cabinet l’un des cabinets suisses importants, avec un fonds estimé à environ 350.000 pièces dont environ 150.000 acquises après 1956 et orienté en majorité sur l’art contemporain.L’histoire d’un Cabinet d’estampes ne se résume pas à l’enrichissement de ses collections. C’est aussi l’histoire d’une institution culturelle vouée aux Beaux-arts sous ces différents aspects. Si le travail sur les collections reste la base de son activité, elle comprend également une vie au quotidien dont il est rarement fait état. C’est aussi les relations avec son public et les moyens qu’il lui donne pour accéder à ses collections, une activité qui va prendre de plus en plus d’importance et se traduit principalement par la mise en place d’expositions temporaires.

  • Titre traduit

    The history of the department of prints at the Musée d’art et d’histoire of Geneva and his collections


  • Résumé

    The department of prints at the Musée d‘art et d’histoire of Geneva and his collections has along and complex history. Originally founded in 1886 to bring together all works on paper owned by the City of Geneva, it was split into a prints and drawings collection by the mid 1890’s. The print collection then was attached to the former museum of applied arts until 1910 for then being integrated into the library. From 1910, i.e. the founding of the Musée d’art et d’histoire, until 1952, the print collection remained in the main museum. This year it was transferred into an adjacent building. The Cabinet des Estampes, recently designed under the name of Cabinet d’arts graphiques includes a wide range of works: some 350’000 prints and 25’000 drawings, but also ca. 400 pastels, artist’s books, multiples and photographs and a large collection of printing plates. The history of a prints room is not only dedicated to the development and management of his collections. It includes also the life of a museum under his different aspects. If the work on collections remains his principal activity, it is also the daily life, rarely mentioned, but also his relations with the public: direct access to the collections and temporary exhibitions.


Le texte intégral de cette thèse n'est pas accessible en ligne.
Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.