Les Barbares du Nord à la conquête du génie latin : images et imaginaires dans la presse française (1870-1914)

par Laurence Rogations

Thèse de doctorat en Études germaniques

Sous la direction de Sylvain Briens.

Le président du jury était Thomas Mohnike.

Le jury était composé de Jean-François Battail, Marthe Segrestin, Frédérique Toudoire-Surlapierre, Harri Veivo.


  • Résumé

    À travers un millier d’articles issus de quotidiens et de revues, cette enquête embrasse une période s’étendant de la guerre franco-prussienne au début de la Première Guerre mondiale. Elle a pour ambition de comprendre la réception des Scandinaves en France et d’en présenter son évolution au sein d’une époque marquée par une montée du protectionnisme culturel et du nationalisme. L’étude des champs lexicaux confirme ces tendances ainsi qu’un ressentiment envers l’Empire allemand qui est convoqué, en filigrane, dans de nombreux articles. Cette thèse démontre également un schisme net dans la critique, que révèlent, au demeurant, l’engouement d’une presse novatrice et cosmopolite et la résistance d’une autre, conservatrice et académique. L’analyse portera, en outre, sur les images véhiculées collectivement sur les pays du Nord et sur leurs représentations. En effet, les récits de voyage de la première moitié du XIXème siècle ont forgé un archétype « exotique » de la Scandinavie, et plus particulièrement de la Norvège, mystérieuse et brumeuse. Celui-ci exerce une forte influence sur la réception de cette aire artistique méconnue et périphérique. Outre la peinture, la littérature et la musique, il sera pertinent d’étudier plus précisément le théâtre, thématique centrale de notre corpus, et de constater si la décennie 1890 est, comme il l’est communément admis, synonyme de « vague scandinave » à Paris. De surcroît, cette analyse exposera l’importance des réseaux et des interactions entre traducteurs, critiques, journalistes, éditeurs, metteurs en scène, acteurs, mais également passionnés et mécènes, qui ont tous été des passeurs culturels entre les Scandinaves et la France.

  • Titre traduit

    When the northern Barbarians set out to conquer the latin genius : imagery and imagination in the french press (1870-1914)


  • Résumé

    Based on a thousand articles from newspapers and reviews, this survey takes place in a period from the franco-prussian war to the early WWI. It aims to understand the reception of Scandinavians in France and to set its evolution during a time marked by a rise of cultural protectionism and nationalism. The analysis of the lexical fields do confirm this point and also shows a real resentment against the german Empire which appears as a watermark in several articles. This work proves, as well, a split in the critic : one is cosmopolitan and innovative while the other is conservative and academic. Furthermore, the collective images of the northen countries will be studied and analysed. Indeed, the descriptions done in the early XIXth century by travellers built up exotic representations of Scandinavia and especially a mysterious and hazy Norway. They had a harmful effect on the reception of artists from this unlying geographical area. Besides painting, music and litterature, theater is the main thema of the corpus. This analysis will contribute to demonstrate the significance of cultural networks in Paris for Scandinavians at this time.


Le texte intégral de cette thèse n'est pas accessible en ligne.
Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Sorbonne Université. Faculté des Lettres. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.