Jean Paulhan après la guerre : reconstruire la littérature

par Camille Koskas

Thèse de doctorat en Littérature et civilisation française

Sous la direction de Michel Murat.

Soutenue le 21-11-2017

à Paris 4 , dans le cadre de École doctorale Littératures françaises et comparée (Paris) , en partenariat avec CELLF (laboratoire) .

Le président du jury était Didier Alexandre.

Le jury était composé de Jean-Louis Jeannelle, Anne Simonin, Jean-Michel Wittmann.


  • Résumé

    L’ensemble des interventions réalisées par Paulhan dans l’après-guerre peut se lire à l’aune de ce programme : comment reconstruire une communauté littéraire menacée par les dissensions héritées de la guerre ainsi que par la politisation accrue des enjeux ? Comment redéfinir les valeurs qui permettent de la rassembler à un moment de renouvellement profond des acteurs et des institutions qui en constituaient les références, mais aussi des usages et des pratiques de lecture ? Ce sont ces questions que nous entendons examiner. Une large part de notre travail est consacrée à l’activité revuiste de Paulhan : en effet, Les Cahiers de la Pléiade, comme La N.R.F., sont conçus par celui-ci comme un moyen privilégié pour ressouder une communauté littéraire éclatée et pour tenter de reconfigurer les hiérarchies qui structurent le champ littéraire. Nous proposons d’abord un récit chronologique de la renaissance de La N.R.F. dès 1953, en nous appuyant sur un important ensemble d’archives inédites. Nous abordons ensuite la question de la place du roman dans la revue : quel paysage romanesque la revue donne-t-elle à voir ? Est-elle à même de promouvoir de jeunes romanciers et de dessiner des directions au sein du champ littéraire des années 1950 ? On s’intéresse enfin aux réflexions théoriques de Paulhan sur la valeur littéraire. Nous examinons la position de Paulhan face à trois phénomènes décisifs qui modifient en profondeur la définition de cette valeur : la renégociation des rapports entre littérature légitime et non légitime, avec l’exemple de la défense de la littérature érotique ; la relève générationnelle ; le constat d’une crise du jugement critique.

  • Titre traduit

    Jean Paulhan after the War : rebuilding Literature


  • Résumé

    All the interventions made by Paulhan in the post-war period could be understood in the light of this programme: how do we rebuild a literary community which unity is threatened by the divisions inherited from the war and by an increased politicization of its challenges ? How do we redefine its binding values in a time when the actors and the institutions that used to constitute its main references, as well as our reading practices, are profoundly renewed ? Those are the issues which will be discussed here. An important part of our work is devoted to Paulhan’s activity as a reviewer : He indeed conceived Les Cahiers de la Pléiade, as well as La N.R.F as a privileged way to reunite a fragmented literary community and to try reconfiguring the hierarchies which structure the literary field. We will first offer a chronological narrative of the rebirth of the N.R.F from1953, on the basis of a large set of unpublished archives. We will then consider the status of the novel in the journal: Which perspective does it reveal on the situation of the novel ? Is it able to promote young novelists and to suggest directions within the literary field of the 1950’s ? At last, we will study Paulhan’s theoretical reflections on literary value. We examine his positions on three crucial phenomena that radically modify the definition of this value: the renegotiation of the relationship between legitimate and non-legitimate literature, with the example of his support of erotic literature ; the handing over to the next generation ; the acknowledgment of a crisis of critical judgment.


Le texte intégral de cette thèse n'est pas accessible en ligne.
Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.