Comparaison semi-automatique des traductions en langue française de l’Odyssée d’Homère (1547-1955)

par Marianne Reboul

Thèse de doctorat en Littérature comparée

Sous la direction de Jean-Yves Masson.

Soutenue le 05-10-2017

à Paris 4 , dans le cadre de École doctorale Littératures françaises et comparée (Paris) , en partenariat avec Observatoire de la vie littéraire (Paris) (laboratoire) .

Le président du jury était Paul Demont.

Le jury était composé de Gregory Crane, Emiliano Giovannetti.

Les rapporteurs étaient Françoise Lavocat, Alexandre Gefen.


  • Résumé

    Cette étude explore l’ensemble des traductions de l’Odyssée d’Homère en langue française depuis la Renaissance jusqu’à nos jours. Elle participe à la constitution d’une histoire des traductions à partir du nouvel outillage technique et conceptuel offert par le numérique, qui permet d’envisager à nouveaux frais l’histoire des traductions d’un texte fondateur de la civilisation occidentale. Notre hypothèse, selon laquelle le tournant dans la manière de traduire Homère s’effectue entre la fin du XVIIIe siècle et le début du XIXe siècle en France, avec les progrès de l’archéologie et de la philologie, a pu être vérifiée tout au long de cette étude, grâce au programme que nous avons construit. Cette étude a donc pu retracer à la fois l’histoire des traductions de l’Odyssée et se rattacher à l’histoire plus large qu’est l’histoire des traductions. Notre étude a aussi pour but de rendre accessibles à tous les résultats que nous avons obtenus. Nous avons numérisé et rassemblé toutes les traductions de l’Odyssée en langue française dans un format XML enrichi. Nous avons traité 26 traductions de l’Odyssée, dont 23 sont intégrales. Hormis les textes sous droits, tous les textes sont en libre accès sous cette forme. L’outil numérique que nous avons créé de toutes pièces n’est pas seulement un instrument destiné à faciliter le travail du chercheur : il permet de trouver des phénomènes qui sont indécelables à l’œil nu, et d’obtenir des résultats qui ne peuvent pas, même avec la plus grande rigueur, être obtenus par un humain. Nous voyons ainsi la double fonction de l’outil informatique, qui sert à la fois d’outil de vérification et de découverte. D’une part, l’outil informatique permet de rendre vérifiable les intuitions de la philologie qui sont opérationnalisées et parfois visualisables de manière pédagogique. D’autre part, des phénomènes inattendus peuvent être rendus visibles par les expériences, comme des inflexions que la longue durée ou la quantité de textes auraient masquées.

  • Titre traduit

    Semi-automatic comparison of French translations of Homer’s Odyssey (1547-1955)


  • Résumé

    This study goes through the whole of the French translations of Homer’s Odyssey from the Renaissance up to the XXth century. It is a further step in the study of the history of translations, based on a new technical and conceptual tool, using a wide range of new techniques in the field of Digital Humanities, which should help us enhance research about such a major text in Western civilization. Our hypothesis is to locate the turning point in the ways to translate Homer at the end of the XVIIIth century in France, with progress made in archeology and philology, a hypothesis that has been verified throughout this study, thanks to the software we made. We have studied both the history of the translations of the Odyssey and a wider history, that is to say, history of translations in general. Our study also aimed at giving access to the wider public to the results we got. We digitized and gathered all the French translations of the Odyssey in an enriched XML format. We have dealt with 26 translations, within which 23 are complete. Except for copyrighted texts, all our texts are open source. The digital tool we made does not only exist to ease the scientific work, but it also allows us to see new phenomena that would be impossible to spot with a human eye, and obtain results that cannot, even with rigorous expertise, be obtained by a human. We see there the double function of a digital tool that can both confirm and help discover. Firstly, the tool can allow us to confirm philological intuitions that can be operationalized and visualized in pedagogical way. On the other hand, unexpected phenomena can be found and visualized, such as changes that might have been hidden due to the wide period studied or the quantity of texts analyzed.


Le texte intégral de cette thèse n'est pas accessible en ligne.
Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.