La dimension environnementale des politiques énergétiques française et allemande de 1973 à 2000 : de l’antagonisme à la convergence des modèles ?

par Christopher Fabre

Thèse de doctorat en Histoire moderne et contemporaine

Sous la direction de Éric Bussière.

Le président du jury était Alain Beltran.

Le jury était composé de Corine Defrance, Jean-Pierre Williot, Claude Mandil.


  • Résumé

    Cette thèse étudie l’intégration des enjeux environnementaux aux politiques énergétiques française et allemande entre 1973 et 2000. Alors que les deux pays sont généralement analysés à l’aune de leurs divergences, il s’agit ici au contraire de déterminer si le développement de la protection de l’environnement n’a pas contribué à des phénomènes de convergence. Pour ce faire, les systèmes énergétiques des deux pays sont étudiés dans leur globalité et à travers une perspective historique longue. Au-delà de la question nucléaire, c’est bien l’intégralité du mix énergétique et de l’évolution des consommations qui sont ici questionnées, depuis le premier choc pétrolier et le lancement des programmes nucléaires, jusqu’au début des années 2000, qui marquent le début d’un nouveau cycle pour le secteur de l’énergie à la faveur de la transition énergétique et du 3ème choc pétrolier. Sur l’ensemble de la période, la protection de l’environnement voit son rôle se renforcer jusqu’à devenir un enjeu clef et structurant, à travers notamment l’élaboration de normes et d’engagements aux échelles internationales et communautaires. Si la question nucléaire reste un élément de différenciation certain, il ressort qu’elle répond à des contraintes initiales différentes entre les deux pays et qui se résorbent progressivement. S’observe au final une certaine convergence de l’ensemble des indicateurs français et allemands entre 1973 et 2000, à laquelle la protection de l’environnement a contribué de façon certaine.

  • Titre traduit

    The environmental dimension of French and German energy policies from 1973 to 2000 : from antagonism to convergence of models?


  • Résumé

    This thesis studies the integration of environmental issues into French and German energy policies between 1973 and 2000. While the two countries are generally analyzed in terms of their divergences, the question here is whether the development of protection of the environment has not contributed to the phenomena of convergence. To do this, the energy systems of the two countries are studied in their entirety and through a long historical perspective. Beyond the nuclear question, it is indeed the entire energy mix and the evolution of consumption that are questioned here, from the first oil shock and the launch of nuclear programs, until the early 2000s, Which mark the beginning of a new cycle for the energy sector. Over the period as a whole, environmental protection has become a key and structuring issue, particularly through the development of standards and commitments at international and community levels. While the nuclear issue remains a definite element of differentiation, it appears that it responds to different initial constraints between the two countries and is gradually being resolved. In the end, there is a certain degree of convergence of all French and German indicators between 1973 and 2000, to which the protection of the environment contributed with certainty.


Le texte intégral de cette thèse n'est pas accessible en ligne.
Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.