Le discours médiatique en Arabie Saoudite après les évènements du 11 septembre 2001

par Eiman Alhomoud

Thèse de doctorat en Sciences de l'information et de la communication

Sous la direction de Françoise Finniss-Boursin et de Frédéric Lagrange.

Le président du jury était Francis Balle.

Le jury était composé de Salah Mejri, Adeline Wrona, Francis Yaiche.


  • Résumé

    Jusqu’aux évènements du 11 septembre 2001, le discours produit et véhiculé par les médias saoudiens est resté figé dans un archaïsme complet, et ce tant sur le plan de la construction que celui de la transmission. Dépourvu de toute objectivité et d’inventivité, ce discours s’est distingué par son aversion pour les véritables questions sociales,politiques et culturelles qui taraudent la société saoudienne depuis que le pays est devenu le premier producteur mondial du pétrole et le premier importateur – dans la région du Golfe Arabo-persique - des produits manufacturés.Le présent travail tente de donner une lecture de l’évolution du discours des médias saoudiens après les évènements de 11 septembre 2001. Un corpus de 113 articles choisis, publiés par la presse locale, a fait l’objet d’une analyse approfondie visant à suivre cette évolution et en cerner les contours. L’examen de ce corpus nous a permis d’identifier l’émergence, au sein de la société saoudienne, de deux courants de pensée. Le premier courant est qualifié de libéral et est représenté par de nombreux intellectuels influents qui œuvrent pour plus de réformes et d’ouverture de la culture saoudienne sur l’étranger. Quant au courant opposé, il est incarné par les défenseurs d’une ligne traditionnelle qui estiment que l’ouverture sur l’Occident constituerait une menace sur l’identité et la culture saoudiennes.

  • Titre traduit

    The media discourse in Saudi Arabia after the events of September 11, 2001


  • Résumé

    Until the events of September 11, 2001, the discourse conveyed by the Saudi media has remained confined in a complete archaism, both on the level of construction and transmission. Devoid of any objectivity and creativity, this discourse has been characterized by its aversion for the real social, political and cultural issues that havepreoccupied the Saudi society since this country became the first oil producer in the world and the first importer-in the Arab Persian Gulf- of manufactured products.This work attempts to provide a reading of the evolution of the Saudi media discourse after the events of September 11, 2001. A corpus of 113 selected articles published by the local press has been given a thorough analysis to follow this evolution and identify its contours. The examination of this corpus has allowed us to identify the emergence, within the Saudi society, of two modes of thinking. The first one is qualified as liberal andis represented by many influential intellectuals working for more reforms and for the opening of the Saudi culture to the outside. As for the opposite mode of thinking, it is embodied by the defenders of a traditional line who estimate that the opening to the West would constitute a threat to the Saudi identity and culture.


Le texte intégral de cette thèse n'est pas accessible en ligne.
Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.