Le mythe de Napoléon en Russie au XIX et au début du XX siècle

par Maria Mnatsakanova

Thèse de doctorat en Histoire moderne et contemporaine

Sous la direction de Jacques-Olivier Boudon.

Soutenue le 06-07-2017

à Paris 4 , dans le cadre de École doctorale Histoire moderne et contemporaine (Paris) , en partenariat avec Centre d'histoire du XIXe siècle (Paris) (équipe de recherche) .

Le président du jury était Christian Amalvi.

Le jury était composé de Jacques-Olivier Boudon, Natalie Petiteau, Pierre Gonneau.


  • Résumé

    La personnalité de l’empereur, le bilan de son règne ont suscité toujours de nombreuses discussions tant en France qu’à l’étranger et la Russie n’a pas fait exception. Le corpus poétique et historique consacré à Napoléon a retenu mon attention car je me suis demandé quelles ont été les causes de la naissance du mythe napoléonien en Russie et comment sa perception a évolué au fil du temps. En analysant les ouvrages écrits par les historiens russes entre la chute de Napoléon et le début du XXe siècle et les œuvres littéraires des écrivains de cette période, on voit les changements dans l’image de l’empereur. La légende noire était de courte durée et après sa mort Napoléon devint le héros préféré des poètes tandis que les historiens essayèrent d’expliquer les événements ayant eu lieu en Europe au début du siècle. Le transfert des cendres de Napoléon marqua l’apogée de la légende ; en Russie elle commença à s’effacer après la mort de Lermontov et surtout après la parution de Guerre et Paix de Tolstoï. Au début du XXe siècle le mythe napoléonien n’émerveillait plus les poètes russes mais les historiens s’intéressèrent de plus en plus à l’époque impériale, aux relations franco-russes, à la politique intérieure de Napoléon. L’alliance franco-russe et le centenaire de la guerre de 1812 influencèrent positivement les études historiques mais les événements survenus après 1917 ont donné à la légende une autre dimension et d’autres significations.

  • Titre traduit

    The Napoleonic myth in the 19th and at the beginning of the 20th century


  • Résumé

    Napoleon’s personality and the results of his reign have always been a source of discussion both in France and elsewhere, nor is Russia an exception to this rule. The corpus of poems and writings on Napoleon attracted my attention: what were the causes of the birth of the Napoleonic myth in Russia, and how did attitudes towards the French emperor change over time? Analysis not only of works by Russian historians written after Napoleon’s death up to the beginning of the 20th century, but also of literary works from the same period, reveals changes in the image of the Emperor. The black legend lasted for only a brief time, and after his death Napoleon became a hero for poets. And historians looked positively on the emperor as they attempted to explain the events that had taken place in Europe at the beginning of the century. The transfer of Napoleon’s mortal remains back to France in 1840 marks the apogee of the golden legend. In Russia, this legend began to wane after the death of Lermontov and especially after the publication of Tolstoy’s War and Peace. At the beginning of the 20th century, whilst the Napoleonic myth no longer excited Russian poets, historians on the other hand grew more and more interested in imperial period, Franco-Russian relations, and Napoleon’s internal policy. The Franco-Russian alliance and the centenary of the Campaign of 1812 influenced historical studies positively, but the events occurring in Russia after 1917 gave the legend another dimension and other meanings.


Le texte intégral de cette thèse n'est pas accessible en ligne.
Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.