La province romaine de Crète-Cyrénaïque, de Pompée à Dioclétien. Histoire, administration, société

par François Chevrollier

Thèse de doctorat en Histoire et civilisation de l'Antiquité

Sous la direction de François Lefèvre.

Le président du jury était Catherine Dobias.

Le jury était composé de François Lefèvre, Michèle Coltelloni-Trannoy, Francesco Guizzi, Eric Perrin-Saminadayar.


  • Résumé

    Alors que les recherches sur la Crète romaine connaissent un nouveau dynamisme depuis une vingtaine d’années et que les fouilles conduites jusqu’à récemment en Cyrénaïque fournissent de plus en plus d’informations sur la période du Haut-Empire romain, le cadre administratif dans lequel vivaient ces deux régions de l’Orient hellénophone a paradoxalement été mis de côté. La double province de Crète-Cyrénaïque, créée à l’époque de Pompée et qui existe jusqu’à la Tétrarchie, a en effet très peu suscité l’attention des historiens, en raison de son caractère périphérique et de sa marginalité supposée. Cette thèse souhaite réévaluer le rôle historique de la Crète-Cyrénaïque au sein de l’Empire romain et analyser la façon dont les sociétés locales ont réagi à la domination de Rome. La première partie de la recherche s’intéresse à l’histoire administrative de la province, en étudiant la chronologie de sa création et les raisons qui ont conduit Rome à privilégier l’union des deux régions. Les fastes complets des promagistrats en poste en Crète-Cyrénaïque (proconsuls, légats, questeurs, procurateurs) sont établis ; l’organisation interne de la province est ensuite étudiée. Les deuxième et troisième parties se concentrent sur la vie des élites crétoises et cyrénéennes sous domination romaine à partir d’une analyse prosopographique. Sont d’abord proposés les portraits des grandes élites impériales : sénateurs crétois et cyrénéens, archontes du Panhellènion et grands-prêtres du culte des empereurs. On discute ensuite de l’évolution du milieu des notables locaux, en mettant en avant ce que l’entrée dans l’imperium romanum a changé pour eux, ainsi que les modifications de leurs modes de représentation et de leurs stratégies de domination sociale. De nombreux stemmata de grandes familles provinciales sont établis pour mieux rendre compte des réalités des élites locales de la période.

  • Titre traduit

    The Roman Province of Crete and Cyrene, from Pompey to Diocletian. History, administration and society


  • Résumé

    The last twenty years or so have seen a dramatic increase in the interest on Roman Crete, while long-standing archaeological excavations in Cyrenaica (when they were still possible) brought to light lots of information on the Roman period. However, the administrative setting which the two areas lived in during the High Empire remains almost completely unknown because of the historians’ disinterest in this double province of the Roman Empire. Created by Pompey and still a reality during the Tetrarchy, the province of Crete and Cyrene is often thought as a marginal and unsuccessful administrative entity, far away from Rome. The thesis aims at re-evaluating the historical role of the province in the Roman Empire and at analyzing the way local societies reacted to the Roman domination. The first part focuses on the administrative history of the province. The chronology of its creation is studied along with the reasons why Rome chose the administrative solution of the union. The fasti of the Roman magistrates in charge of the province are established and the internal organization of the province is analyzed. In the second and third parts, the life and evolution of local societies under Roman domination are discussed through a prosopographical analysis. Portraying the senators originating from Crete and Cyrenaica as well as the archontes of the Hadrianic panhellenic league and the high priests of the imperial cult gives valuable information on how local elites reached the superior strata of Roman society. But most of the aristocrats were only active locally and never got beyond their own city-states. Several stemmata of local families help to understand how the Roman Empire change the way of representing themselves and alter their strategies of social domination.



Le texte intégral de cette thèse sera accessible sur intranet à partir du 23-06-2021

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.