Le mythe de la caverne. L’interprétation originale de Platon face à l’approche originaire de Heidegger

par William Néria

Thèse de doctorat en Philosophie

Sous la direction de Alexander Schnell et de Jean-Marc Narbonne.

Soutenue le 03-06-2017

à Paris 4 en cotutelle avec l'Université Laval (Québec, Canada) , dans le cadre de École doctorale Concepts et langages (Paris) , en partenariat avec Métaphysique, histoires, transformation, actualité (Paris) (équipe de recherche) .

Le président du jury était Danielle Cohen-Levinas.

Le jury était composé de Alexander Schnell, Jean-Marc Narbonne, Thomas De Koninck, Christian Godin, Inga Römer.


  • Résumé

    Le mythe de la caverne de Platon qui ouvre le livre VII de La République, plonge ses racines dans l’héritage spirituel et immémorial de l’humanité. Les multiples interprétations qui en ont été données, ont, chacune, mis en lumière un aspect particulier du mythe platonicien. Ainsi, le sens du mythe de la caverne n’est pas invariable ; bien au contraire, il est sujet au changement, car la difficulté d’interprétation qui le caractérise, ouvre la voie à une forte variabilité de la signification à donner à chacun des symboles et à la façon dont ces derniers se définissent les uns par rapport aux autres. En conséquence, la signification originale du mythe de la caverne échappe, de fait et depuis toujours, à toute la tradition philosophique interprétative ultérieure ; c’est pourquoi Heidegger a réinvesti massivement ce récit, en sautant par-dessus toutes les interprétations antérieures, afin de nous en proposer une approche originaire. Toutefois, est-il raisonnable d’affirmer que l’interprétation originaire de Heidegger donne le fin mot du sens initial du mythe ? Notre recherche se propose donc de démontrer, au contraire, que le mythe de la caverne recouvre une signification platonicienne originale qui n’a jamais été entièrement développée et exploitée par les interprètes de ce dernier. En effet, si le livre VII de La République constitue le commentaire original de Platon vis-à-vis du mythe de la caverne, ce commentaire natif platonicien pourrait recéler tous les philosophèmes métaphysiques, épistémologiques et politiques nécessaires pour éclairer, puissamment et à nouveaux frais, la symbolique du mythe de la caverne. De facto, s’en dégagerait-il une signification platonicienne originale et surtout inédite qui pourrait soit se rapprocher du sens de l’interprétation originaire de Heidegger, soit s’en éloigner de façon irréductible ?

  • Titre traduit

    The myth of the cave. The original interpretation of Plato juxtaposed with Heidegger’s originary approach


  • Résumé

    The myth of Plato’s cave which opens Book VII of the Republic, has its roots in the age-old intellectual heritage of humanity. The various interpretations of Plato’s cave, have, each, elucidated a particular element of the Platonic myth. Thus, the meaning of the myth of the cave is not invariable ; on the contrary, it is subject to change as the particular difficulty of its interpretation paves the way for a high degree of variability in the meaning of each symbol and how it is defined in relation to the others. In fact and from the outset, the original signification of the myth of the cave has eluded the entire interpretive philosophical tradition that follows it; this is why Heidegger massively reinvested in this tale in bypassing all previous interpretations in order to offer an originary approach. But can one reasonably assert that Heidegger’s originary interpretation gives the final word on the original meaning of the myth ? This thesis intends to show, on the contrary, that the myth of the cave holds an original Platonic meaning that has never been completely developed and elaborated by its interpreters. Indeed, if Book VII of the Republic constitutes Plato’s original commentary on the myth of the cave, this native Platonic commentary could hold all of the metaphysical, epistemological and political philosophemes necessary to powerfully elucidate the symbolism of the myth of the cave in a fresh light. Would this in fact draw out an original and unprecedented Platonic meaning ? And would it approach Heidegger’s originary interpretation, or distance itself from it irreducibly ?


Le texte intégral de cette thèse n'est pas accessible en ligne.
Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.