Jorge Peña Hen, acteur social pour une décentralisation musicale

par Claudio Jara

Thèse de doctorat en Musique et musicologie

Sous la direction de Danièle Pistone.

Soutenue le 21-01-2017

à Paris 4 , dans le cadre de École doctorale Concepts et langages (Paris) , en partenariat avec Institut de Recherche en Musicologie (Paris) (laboratoire) .

Le président du jury était Yvan Nommick.

Le jury était composé de Danièle Pistone, Jean-Yves Bosseur, Estebán Buch, François Madurell.


  • Résumé

    L'objet de cette étude vise à comprendre le processus de décentralisation de l’éducation musicale au Chili tel qu'il a été mené par le compositeur et chef d’orchestre Jorge Peña Hen, de 1950 à 1973. Ce musicien, engagé socialement, a fondé et développé de manière riche et prolifique un nombre important d’institutions musicales au nord du pays, notamment en créant des orchestres symphoniques, des chœurs, un conservatoire et des écoles de musique expérimentales, organisant de nombreux concerts et activités culturelles, faisant naître enfin le premier orchestre d’enfants en Amérique latine. Son exemple sera repris sur tout le continent sud-américain, donnant naissance à un fort mouvement culturel dont l'ampleur s'étend jusqu’à l’époque contemporaine. C'est dans un tel contexte que Jorge Peña Hen mit en place un système direct de participation civile par le biais de la pratique musicale, ce qui va rompre avec les tendances musico-culturelles conçues jusqu'alors par et pour une élite chilienne étroitement liée aux politiques d’État. Il connut malheureusement une fin tragique en 1973 sous la dictature militaire chilienne du général Augusto Pinochet. Cependant, ses principes égalitaires et sa pédagogie novatrice ont inspiré de nombreux autres projets, du Venezuela jusqu’en France, comme le montre l’exemple de l’orchestre d’enfants de Grigny sur lequel nous conclurons cette étude afin de mieux comprendre les mécanismes et les enjeux de tels processus.

  • Titre traduit

    Jorge Peña Hen, a major contributor in musical decentralization


  • Résumé

    This study aims to understand how the composer and conductor Jorge Peña Hen succeeded, from 1950 to 1973, in implementing a decentralisation process in the musical education in Chile. It shows an analysis of the Chilean musical Institution and the construction of Chile State from the middle of the twentieth century until now. Jorge Peña Hen, who was a socially committed musician, founded and developped a great number of musical institutions in the north of Chile, including symphonic orchestras, choirs, a conservatoire and experimental music schools. Within these premises, as well as in the whole country, he organised numerous concerts and cultural activities. This approach led him to create the first children orchestra in South America, an experiment which became a model duplicated all around the south of the American continent, giving birth to a strong cultural movement whose extent goes until these days. It is within this context that Jorge Peña Hen put in place a direct system of civilian participation through musical practice, which will break with the current cultural and musical tendancies conceived by and for a chilean elite closely related to State policies. He unfortunately knew a tragical end in 1973 under the military dictatorship of General Augusto Pinochet. However, the egalitarian principles and innovative teaching method which guided his work inspired many other projects, from Venezuela to France, as shown by the children orchestra of Grigny for example, which will also be studied in this thesis in order to get a better understanding of the mechanisms and stakes of such process.


Le texte intégral de cette thèse n'est pas accessible en ligne.
Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.