Esclaves, engagés et travailleurs libres à la Grande Comore et au Mozambique pendant le sultanat de Saïd Ali ben Saïd Omar (1883-1910)

par Ibrahim Ali

Thèse de doctorat en Histoire moderne et contemporaine

Sous la direction de Luiz Felipe de Alencastro.

Soutenue le 01-02-2017

à Paris 4 , dans le cadre de École doctorale Histoire moderne et contemporaine (Paris) , en partenariat avec Centre Roland Mousnier (Paris) (laboratoire) .

Le président du jury était Iris Kantor.

Le jury était composé de Luiz Felipe de Alencastro, Roquinaldo Ferreira, Diogo Ramada Curto.


  • Résumé

    Cette thèse étudie du trafic des esclaves au départ de l’Afrique orientale (Mozambique) vers les Comores où des planteurs étrangers venaient les acheter comme engagés libres. Le sultanat de Saïd Ali né en 1883, a bénéficié de la protection de de la France en 1886. Malgré ce protectorat, l’esclavage n’est aboli qu’en 1904. Pour maintenir la main-d’œuvre coloniale, l’État protecteur a retardé cette abolition. Face aux hésitations, le sultanat est rattaché à Magascar en 1908, le sultan abdique en 1910, avant que la Grande Comore devienne colonie française en 1912.

  • Titre traduit

    Slaves, Indentured and Free Labourers at Great Comoro and Mozambique during the Sultanate of Saïd Ali ben Saïd Omar (1883-1910)


  • Résumé

    This Thesis studies the slaves trade starting from East Africa to Comoros where foreign growers came to buy them as free Endentured servant. The Sultanat of Saïd Ali born in 1883 benefited of French protection in 1886. Even thought this protectorate, the slavery is abolished in 1904. To maintain the colonialworkforce, The Protecting State has delayed this abolition. In front of theses hesitations, the Sultan is attached to Madagascar in 1908, the sultan abdicated in 1910, before that the Great Comoro become a French colony in 1912.


Le texte intégral de cette thèse n'est pas accessible en ligne.
Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.