Implication des femmes dans le cycle de changement des produits d'ameublement domestique : manifestations du désir de changement, pratiques de consommation divergentes et contribution au design écologique

par Salma Zouaghi

Thèse de doctorat en Arts et Sciences de l’art. Option Design

Sous la direction de Bernard Darras.

Soutenue le 08-12-2017

à Paris 1 , dans le cadre de École doctorale Arts plastiques, esthétique et sciences de l'art (Paris) , en partenariat avec Institut ACTE (Paris) (équipe de recherche) et de Institut ACTE (Paris) (laboratoire) .

Le président du jury était Anne Beyaert-Geslin.

Le jury était composé de Bernard Darras, Stéphane Vial.

Les rapporteurs étaient Michela Deni, Imen Ben Youssef Zorgati.


  • Résumé

    Les produits d'ameublement domestique sont soumis à l'accélération de leur cycle de renouvellement. Ce phénomène n'est pas sans conséquences écologiques et sanitaires. Cette recherche analyse les pratiques de consommation de ces produits par les femmes, le genre le plus intéressé par l'aménagement et la décoration intérieure, dans le but d'étudier les facteurs qui sont à l'origine du désir de changement, notamment du sentiment de lassitude, les habitudes et les fréquences de renouvellement ainsi que leurs intentions en matière de préoccupation écologique. La mise en œuvre des méthodes de recherche et de traitement, issues pour l'essentiel des sciences humaines et sociales, met en lumière une catégorie de consommatrices qui résistent à la consommation des produits industrialisés et choisissent des pratiques de consommation citoyenne qui se basent essentiellement sur Je bricolage et le recyclage des produits usagés. Ces «créatifs culturels» sont à l'origine de l'émergence d'une culture éthique qui est en train de se confirmer et qui va sans doute modifier les valeurs de la société du futur. Les designers sont plus que jamais invités à se pencher de plus près sur ce nouveau profil de consommatrices dans l'idée de la production participative, du co-design.

  • Titre traduit

    Involvement of women in the cycle of change of domestic furniture products : manifestations of the desire for change, divergent comsuption practices and contribution to ecological design


  • Résumé

    Home furnishings are subject to an acceleration of their renewal cycle. This phenomenon has ecological and sanitary consequences. This research analyzes the consumption practices of these products by women, the gender that is most interested in interior design and decoration. It studies the factors that drive the desire for change, such as the feeling of weariness, the habits and frequencies of renewal, and women's concerns towards ecological issues. The implementation of research and treatment methods, ail coming from social sciences, highlights a category of consumers who resist to the consumption of industrialized products and choose consumption practices that are mainly based on DIY and recycling. These "cultural creatives" individuals are at the origin of the emergence of an ethical culture that is growing and that will undoubtedly modify the values that will shape the society of the future. The designers are more than ever invited to look more closely at this new profile of consumers in the idea of participative production : the co-design.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque Cujas de droit et de sciences économiques (Paris).
  • Bibliothèque : Bibliothèque électronique de l'université Paris 1 Panthéon-Sorbonne.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.