Penser les rapports aux lieux dans les mobilités privilegiées : étude croisée des backpackers en Thaïlande et des hivernants au Maroc

par Brenda Le Bigot

Thèse de doctorat en Géographie

Sous la direction de Nadine Cattan.

Soutenue le 29-05-2017

à Paris 1 , dans le cadre de École doctorale de Géographie de Paris. Espace, sociétés, aménagement (Paris) , en partenariat avec Géographie-cités (Paris) (équipe de recherche) et de Géographie-cités (Paris) (laboratoire) .

Le président du jury était Laurent Faret.

Le jury était composé de Nadine Cattan, Marie-Christine Fourny, Saskia Cousin.

Les rapporteurs étaient Mohamed Berriane, Nathalie Bernardie-Tahir.


  • Résumé

    Cette thèse analyse les mobilités privilégiées internationales à partir d’une lecture spatiale croisant deux groupes : les backpackers et les hivernants. L'objectif est de comprendre la diversité des rapports aux lieux produits par ces mobilités Nords-Suds principalement guidées par le loisir et de longue durée, dans le cadre d'une mondialisation croissante des modes de vie. Ces deux figures de jeunes itinérants (backpackers) et retraités séjournant l'hiver au soleil(hivernants), sont abordées de façon croisée à travers une enquête de terrain, déclinée respectivement en Thaïlande (Bangkok et Ko Phangan) et au Maroc (Agadir). Au croisement des études touristiques et migratoires, notamment autour des lifestyle migrations, les continuités et reconfigurations des rapports sociaux et des rapports de pouvoirs entre passage et appropriation de l’espace, permettent de saisir la dimension translocale des modes de vie contemporains. Cette thèse analyse finement les pratiques des backpackers et des hivernants dans les territoires du quotidien, les espaces métropolitains et les réseaux transnationaux. Avec les réseaux de sociabilité, ces pratiques témoignent d'une relation complexe à l'Ailleurs et l'Autre. L’ambivalence de ces rapports aux lieux, entre Ici et Ailleurs, requalifie les dualités classiques (tourisme - résidence, quotidien - hors-quotidien). L'imbrication des jeux de pouvoir favorise ces populations mobiles privilégiées dans la construction d'un chez-soi temporaire dans un Ailleurs. Au final, la thèse investit la notion de mondialisation à travers le croisement de ces deux figures de la mobilité. Celles-ci reconfigurent dans une dimension translocale les cadres structurants de lecture des sociétés, au-delà des interprétations uniquement individualistes des dynamiques contemporaines.

  • Titre traduit

    Thinking the relationships to places in the privileged migrations : crossed analysis about backpackers in Thaïland and winter migrants in Marocco


  • Résumé

    This doctoral research analyzes international privileged mobilities crossing two groups in a spatial perspective: backpackers and winter migrants. Mainly driven by leisure, those longtime North-South mobilities, enable to understand the diversity of relationships to places produced by the increasing globalization of lifestyles. Young travellers (backpackers) in Thailand (Bangkok and Ko Phangan) are crossed with retired snow-birds (winter migrants) in Morocco (Agadir). At the intersection of tourism studies and migrations researches, lifestyle migrations analysis question continuities and reconfigurations of social relationships and power games. Passing and appropriation of space reveal the translocal dimension of contemporary lifestyles. This dissertation studies practices of backpackers and snowbirds in everyday territories, metropolitan spaces and transnational networks. Practices and sociability networks underline the complexity of the relationship with Elsewhere and Others. Between Here and There, ambivalent relationships to places question the classic dualities between tourism and home, everyday and extraordinary. Interwoven power games enable those privileged mobile people to build a temporary home Elsewhere. In the end, globalization can be read through those two images of international mobilities. They translocally change the structural reading frame of societies, beyond only individualistic interpretations of contemporary dynamics.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque Cujas de droit et de sciences économiques (Paris).
  • Bibliothèque : Bibliothèque électronique de l'université Paris 1 Panthéon-Sorbonne.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.