De la prédication hétérodoxe d'Ewostatewos à la formation d'un mouvement monastique puissant : genèses du monachisme eustathéen au nord du royaume d'Ethiopie (début du XIVè- milieu du XVè siècle)

par Olivia Adankpo Labadie

Thèse de doctorat en Histoire

Sous la direction de Bertrand Hirsch.

Soutenue le 05-04-2017

à Paris 1 , dans le cadre de École doctorale d'Histoire de l'Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne , en partenariat avec Centre d'études des mondes africains (Paris) (équipe de recherche) .

Le président du jury était Cécile Caby.

Le jury était composé de Bertrand Hirsch, Marie-Laure Derat.

Les rapporteurs étaient Michel Lauwers, Pierluigi Piovanelli.


  • Résumé

    Le moine hétérodoxe Ewostâtëwos (Eustathe sous forme francisée) est à l'origine de la fondation de plusieurs monastères dans le premier tiers du XIVe siècle dans le nord du royaume chrétien d'Éthiopie. Outre le plaidoyer pour l'indépendance des moines à l'égard des laïcs, Ëwostâtëwos prône la stricte observance des deux sabbats, une doctrine jugée hérétique par le métropolite égyptien et le souverain éthiopien. En raison de leurs positions non-conformistes, les disciples d'Ëwostâtëwos, les eustathéens, sont mis au ban de la société, dès la seconde moitié du XIVe siècle. Malgré les persécutions, les fondations monastiques se multiplient. Cette thèse cherche alors à rendre compte de la genèse de ce puissant mouvement monastique au nord de l'Éthiopie chrétienne du début du XIVe siècle, jusqu'au milieu du XVe siècle, date à laquelle les eustathéens parviennent à faire triompher leurs positions auprès du roi Zar'a Yâ'eqob. En s'interrogeant sur l'identité hétérodoxe de la prédication eustathéenne, ce travail analyse le processus d'émergence et de construction de ce mouvement monastique à différentes échelles. Cette enquête met en évidence la diversité des stratégies mises en œuvre par les eustathéens pour construire un mouvement polynucléaire puissant et inventer l'histoire de leurs origines.

  • Titre traduit

    From de heterodox preaching of Ewostatewos to the building of the powerful monastic movement : the genesis of Ewostatewos monasticism in the northern part of Ethiopia (14th to mid. 15th century)


  • Résumé

    At the beginning of the 14th century the monk Ewostâtëwos initiated a powerful monastic movement in the northern part of the Christian kingdom of Ethiopia. Ëwostâtëwos was bath a staunch advocate of his fellow monks' freedom and a strong defender of the two-sabbaths, the observance of which was deemed heretical. Thus, his disciples, the Ewostateans, were banished. Despite the persecutions, the monastic foundations were still growing. This PhD thesis sheds light on the genesis of this powerful monastic movement from the 14th century to the middle of the 15th century, when the Ewostateans made their ideas prevail at the court of king Zar'a Yâ'eqob. Focusing on the heterodox identity of Ewostateans, this study analyzes the building of the monastic communities at different scales. This investigation reveals the large spectrum of strategies that the Ewostateans applied to build a multi-centered movement and to invent their origins.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque Cujas de droit et de sciences économiques (Paris).
  • Bibliothèque : Bibliothèque électronique de l'université Paris 1 Panthéon-Sorbonne.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.