Essays in international trade : international fragmentation of production and trade costs

par Elsa Leromain

Thèse de doctorat en Sciences économiques

Sous la direction de Lionel Fontagné.

Soutenue le 16-10-2017

à Paris 1 , dans le cadre de École doctorale d'Économie (Paris) , en partenariat avec Centre d'économie de la Sorbonne (Paris) (équipe de recherche) et de Centre d'économie de la Sorbonne (Paris) (laboratoire) .

  • Titre traduit

    Essais en commerce international : fragmentation internationale de la production et coûts au commerce


  • Résumé

    La présente thèse contribue au renouveau de la littérature empirique en commerce international en s’intéressant tout particulièrement à la fragmentation internationale de la production et aux coûts au commerce non-traditionnels. Dans le chapitre 1, je quantifie les conséquences de l'évolution de l’utilisation d’inputs étrangers sur le contenu factoriel du commerce en tirant profit des nouvelles caractéristiques des tableaux entrées-sorties mondiaux. Les variations du contenu factoriel du commerce sont conditionnées par la place des pays dans les chaînes de production mondiales. Le chapitre 2 analyse les liens entre les relations diplomatiques et le commerce à la lumière de l'interdépendance croissante entre pays découlant de l’internationalisation des chaînes de production. Conjointement avec Julian Hinz, nous montrons, grâce à une nouvelle mesure d’un choc diplomatique, que l’impact de ce choc sur le commerce dépend crucialement du type de bien considéré. Enfin, dans le chapitre 3 co-écrit avec Julian Hinz, nous introduisons une nouvelle mesure empirique des langues parlées à l’aide des données de Twitter. Nous l’utilisons ensuite pour évaluer l’incidence de la diversité des langues sur le commerce et le revenu réel en Europe.


  • Résumé

    In this dissertation, I contribute to the thriving empirical literature in international trade by looking specifically at the international fragmentation of production and non-traditional trade costs. In chapter 1, using the new features of global input-output tables, I quantify the impact of the recent changes in foreign input use on the factor content of trade. I found that the changes in the factor content of trade are driven by each country position in the global supply chains. The chapter 2 analyzes the links between political relations and trade in light of the growing interdependency between countries. In this joint work with Julian Hinz, using a new proxy fora negative shock to political relations between countries, we show that the impact of such a negative shock is crucially heterogeneous across traded goods. Finally, in chapter 3 co-authored with Julian Hinz, we introduce a new measure for spoken languages based on Twitter data. We then use this measure to evaluate the effect of changes in language diversity on trade and real income in different locations in Europe.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Bibliothèque Cujas de droit et de sciences économiques (Paris).
  • Bibliothèque : Bibliothèque électronique de l'université Paris 1 Panthéon-Sorbonne.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.