Essays on risk management and financial stability

par Saifeddine Ben Hadj

Thèse de doctorat en Sciences de gestion

Sous la direction de Roland Gillet et de Isabelle Platten.

Le président du jury était Jean-Paul Laurent.

Le jury était composé de Roland Gillet, Isabelle Platten, Mikael Petitjean.

Les rapporteurs étaient Frédéric Lobez, Hans Dewachter.

  • Titre traduit

    Essais sur la gestion des risques et la stabilité financière


  • Résumé

    La thèse analyse la question de la stabilité du système financier international dans son ensemble et plus précisément comment améliorer sa résilience. Chaque chapitre se focalise sur un type d'acteur dans ce système complexe, à savoir les banques, les organismes de supervision et les régulateurs internationaux. Le premier chapitre introduit de nouvelles techniques d'optimisation pour accélérer le calcul de mesure de risque dans les banques et les institutions financières. Il propose également une étude théorique pour valider les algorithmes d'optimisation proposés. Le second vise à quantifier l'externalité négative générée par les activités d'une banque ou d'une d'institution financière. Finalement, le dernier chapitre concerne la coopération entre régulateurs nationaux en présence de coûts de coordination en proposant une analyse qui s'appuie sur la théorie des jeux.


  • Résumé

    We first investigate the computational complexity for estimating quantile based risk measures, such as the widespread Value at Risk for banks and Solvency II capital requirements for insurance companies, via nested Monte Carlo simulations. The estimator is a conditional expectation type estimate where two stage simulations are required to evaluate the risk measure: an outer simulation is used to generate risk factor scenarios that govern price movements and an inner simulation is used to evaluate the future portfolio value based on each of those scenarios. The second essay considers the financial stability from a macro perspective. Measuring negative externalities of banks is a major challenge for financial regulators. We propose a new risk management approach to enhance the financial stability and to increase the fairness of financial transactions. The basic idea is that a bank should assume as much risk as it creates. Any imbalance in the tails of the distribution of profit and losses is a sign of the bank's failure to internalize its externalities or the social costs associated with its activities. The aim of the third essay is to find a theoretical justification toward the mutual benefits for members of a bonking union in the context of a strategic interaction model. We use a unique contagion dynamic that marries the rich literature of game theory, contagion in pandemic crisis and the study of collaboration between regulators. The model is focused toward regulating asset classes, not individual banks. This special design addresses moral hazard issues that could result from government intervention in the case of crisis.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Bibliothèque Cujas de droit et de sciences économiques (Paris).
  • Bibliothèque : Bibliothèque électronique de l'université Paris 1 Panthéon-Sorbonne.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.