La formation d'éducateurs socio-sportifs en "licence professionnelle développement social et médiation par le sport" : étude de la dynamique des expériences vécues dans un dispositif multimodal

par Karine Paret

Thèse de doctorat en Sciences et Techniques des Activités Physiques et Sportives

Sous la direction de Marc Lévêque et de Nathalie Gal-Petitfaux.

Le président du jury était Jacques Saury.

Le jury était composé de Marc Lévêque, Nathalie Gal-Petitfaux, Jacques Saury, Stéphane Brau-Antony, Yannick Lemonie.


  • Résumé

    L’éducateur socio-sportif (ESS) investit des milieux traversés de tensions sociales. Face à la réalité du métier, ce professionnel de l’intervention socio-sportive témoigne de compétences pour persister dans sa fonction et assurer sa viabilité professionnelle.En licence professionnelle Développement Social et Médiation par le Sport à Orléans, un dispositif multimodal s’inspire des résultats de la recherche pour développer les compétences : il constitue le terrain de l’étude.Différentes situations de formation se succèdent : des ateliers d’échange de pratique entre pairs, des ateliers d’intervention auprès de « publics cibles » (relevant de l’Aide sociale à l’enfance et de la Protection judiciaire de la jeunesse), des ateliers de partage d’expérience qui permettent aux ESS de mutualiser avec la promotion d’étudiants les moments jugés importants pour leur développement professionnel, des ateliers de bilan de formation.Conduite dans le cadre du cours d’action en anthropologie cognitive située (Theureau, 1992, 2004) pour l’essentiel et selon les princeps de la Grounded Theory (Glaser & Strauss, 2017) de manière complémentaire,l’étude adopte le point de vue des ESS pour analyser les moments significatifs et la dynamique de leur développement professionnel.

  • Titre traduit

    Social sport educators’ professional development in the professional degree “social development and mediation through sport” : study of the dynamics of significant experiences with a multimodal system of training


  • Résumé

    The social sport educator (SSE) gets deeply involved in environments imbued with social tensions. This professional in social sport intervention faces the reality of the job and owns skills to persevere in his function and ensure his professional sustainability. In the professional degree in Orleans, a multimodal system is drawn from the findings of the research in order to develop skills: it is the area of study. Various training situations take place : workshops consisting in exchanging about practical experiences among peers, intervention workshops with targeted audiences (the latter relates to child welfare and judicial protection of juveniles), workshops whose aim is to shareexperiences, which enables the SSE to exchange about important moments with a class student for the benefit oftheir professional development, workshops consisting in the assessment of vocational training.This study is carried out within the theoretical framework of course-of-action in cognitive anthropology(Theureau, 1992, 2004) and follows the Grounded Theory (Glaser & Strauss, 2017). It is also complementary and it takes on the SSE’s point of view to analyze key moments as well as the dynamics of their professional development.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Orléans (Bibliothèque électronique). Service commun de la documentation.Division des affaires générales.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.