Etude non invasive de la dynamique et de la génétique des populations chez une chauve-souris forestière : impact de la qualité de l'habitat et de la connectivité

par Pierre Loup Jan

Thèse de doctorat en Écologie et évolution

Sous la direction de Éric Petit.

Soutenue le 11-12-2017

à Rennes, Agrocampus Ouest , dans le cadre de École doctorale Écologie Géosciences Agronomie Alimentation (Rennes) , en partenariat avec Écologie et santé des écosystèmes / ESE (laboratoire) .

Le président du jury était Manuel Plantegenest.


  • Résumé

    Mettre en place des mesures de protection efficaces contre la dégradation et la fragmentation de l'habitat d'une espèce nécessite d'être capable de comprendre l'impact de l'environnement sur sa dynamique de population ainsi que sa sensibilité à la perte de connectivité entre les populations. Obtenir ces informations est déjà un défi en soi, qui se complique encore pour les espèces trop sensibles au dérangement pour être suivies de manière classique. Lors de ce travail, nous avons étudié la dynamique et la génétique des populations d'une chauve-souris forestière qui a subi un très fort déclin dans le nord de l'Europe, le Petit rhinolophe (Rhinolophus hipposideros), à l'aide de méthodes non-invasives (comptages, génétique non-invasive).Nos résultats ont montré que le climat et le paysage autour des colonies de maternités influence la taille et la dynamique des populations du Petit rhinolophe. Nous avons également confirmé un impact direct du paysage sur la survie des juvéniles. Enfin, nous avons observé que la diversité génétique des populations pouvait être fortement diminuée par leurs histoires démographiques et par un manque de connectivité entre les populations. Ces résultats ont des implications directes pour la conservation du Petit rhinolophe mais aussi pour le développement des analyses intégrant des données de génétique non-invasive pour la biologie de la conservation.

  • Titre traduit

    Non-invasive study of the population dynamics and genetics of a woodland-specialist bat : impact of habitat quality and connectivity


  • Résumé

    Efficient conservation management against habitat degradation and fragmentation of a species requires understanding how the environment impacts its population dynamics and the species’ sensitivity to connectivity loss. Acquiring sufficient knowledge about these processes is challenging for any species, and is even more complicated for species too sensitive to be studied with classical methods. During this work, we studied the population dynamics and genetics of a woodland specialized bat who has undergone a serious decline in the north of Europe, the lesser horseshoe bat (Rhinolophus hipposideros), with non-invasive methods (counts, non-invasive genetics).Our results shown that climate and landscape around maternity colonies explain population size variations and dynamics of the lesser horseshoe bat. We also confirmed a direct impact of landscape on juvenile survival. We finally observed that genetic diversity could be strongly decreased by population history and a lack of connectivity between populations. Our results have direct implications for the lesser horseshoe bat conservation but also for the development of analyses integrating non-invasive genetic data in conservation biology.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : AGROCAMPUS OUEST. Bibliothèque Générale de Rennes.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.