Sensibilité et utilisation de signaux vocaux et visuels dans la relation homme-animal : étude chez le porc domestique

par Sandy Bensoussan

Thèse de doctorat en Biologie et agronomie

Sous la direction de Marie-Christine Meunier-Salaün.

Soutenue le 27-02-2017

à Rennes, Agrocampus Ouest , dans le cadre de École doctorale Vie-Agro-Santé (Rennes) , en partenariat avec UMR 1348 Pegase (laboratoire) .


  • Résumé

    La relation homme-animal se construit à partir des interactions entre chacun des partenaires qui se transmettent des informations via les signaux sensoriels. Mieux comprendre l’effet de ces interactions passe par la détermination de la sensibilité des animaux aux signaux émis par l’homme. Les interactions vocales entre l’homme et le porc domestique ont été peu étudiées, alors que ce canal est utilisé par l’homme dans les pratiques d’élevage.La thèse a donc cherché à déterminer (1) la sensibilité des porcelets aux variations du signal vocal, (2) les effets de son utilisation dans la mise en place de la relation homme-animal et (3) son utilisation dans la communication référentielle avec l’animal. Les réponses des porcs ont été évaluées (1) dans des tests de discrimination de stimuli vocaux, (2) lors de la mise en place de la relation et de tests de réponse à la présence humaine et (3) lors de tests de choix en présence de signaux humains.Les porcelets se sont révélés sensibles à la voix féminine neutre, sans montrer d’attirance particulière pour cette voix. Néanmoins, une voix féminine aigüe et parlant lentement les a attirés physiquement. Associée à la présence répétée de l’homme, la voix féminine aigüe et lente est associée par l’animal à une valence positive. Les résultats suggèrent que la voix pourrait être impliquée dans la reconnaissance de l’homme par les animaux. Enfin, il est possible d’apprendre aux animaux à utiliser les propriétés référentielles de la voix, mais uniquement lorsqu’elle est combinée à des signaux visuels (pointage du doigt statique et dynamiq

  • Titre traduit

    Sensitivity and use of vocal and visual signals in the human-animal relationship : a study in the domestic pig


  • Résumé

    The human-animal relationship is based on the exchange of information via sensorial signals between both partners. Identifying the sensitivity of animals to human signals would help understanding the effect of these interactions. Although auditory interactions are common in breeding practices, vocal interactions between humans and pigs were poorly studied.This thesis studied (1) the sensitivity of piglets to vocal signal variations, (2) the effect of their use during the development of the humPiglets were sensitive to a neutral feminine voice, without showing a specific attraction for it. Nevertheless, a high-pitched feminine voice, slowly speaking attracted them physically. Combined with a repeated human presence, the high-pitched-slow-feminine voice was associated to a positive valence by piglets. Piglets could use the voice to recognize humans, as suggested by our results. Eventually, animals can learn to use the referential property of the voice but only when it is combined to visual referential signals (dynamic and static pointing gestures). Our results offer promising opportunities for the use of human voice while working with animals.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : AGROCAMPUS OUEST. Bibliothèque Générale de Rennes.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.