Régulation naturelle du puceron cendré et aménagements agro-écologiques : l'exemple des vergers cidricoles du nord-ouest de la France

par Laurence Albert

Thèse de doctorat en Biologie et agronomie

Sous la direction de Manuel Plantegenest.

Soutenue le 02-03-2017

à Rennes, Agrocampus Ouest , dans le cadre de École doctorale Vie-Agro-Santé (Rennes) , en partenariat avec AGROCAMPUS OUEST - U. Rennes 1- UMR 1349 IGEPP Institut de Génétique Environnement et Protection des Plantes. Centre de recherche de Rennes (laboratoire) .


  • Résumé

    En dépit de ses succès, le modèle agricole fondé sur un recours massif aux intrants est mis à mal du fait de ses externalités négatives. L’agroécologie propose de substituer aux intrants le pilotage des processus écologiques naturels. La production cidricole est engagée dans cette démarche. Nous avons cherché à évaluer l’apport de deux types d’aménagements agro-écologiques : les haies et les mélanges fleuris. Nous avons caractérisé la faune entomologique présente dans 14 vergers cidricoles du nord-ouest de la France (Bretagne, Normandie) et son évolution au cours de la saison. L’analyse des données collectées a confirmé que les aménagements étaient attractifs pour les ennemis naturels des ravageurs des pommiers.L’étude des dynamiques d’abondance du puceron cendré (Dysaphis plantaginea) au cours de la saison permet de hiérarchiser les contributions des différents ennemis naturels à la régulation de ses populations et de montrer leur complémentarité temporelle. Les syrphes et les coccinelles jouent le rôle principal avec une action plus précoce des premiers. Le rôle favorable au puceron de la présence des fourmis est confirmé. Les mélanges fleuris réduisent les abondances du puceron et accroissent celles de la plupart des groupes d’ennemis naturels. Au contraire, la présence des haies est favorable au ravageur. Un dispositif d’exclusion des fourmis réduit significativement leurs abondances et celles des pucerons et augmente les abondances des syrphes et des coccinelles, confirmant l’effet délétère des fourmis sur les ennemis naturels. Enfin, le prototype d’un indicateur du

  • Titre traduit

    Rosy apple aphid biological control and Agro-ecological infrastructures : The case of cider apple orchards in nothwestern France


  • Résumé

    In spite of their successes, agricultural systems based on the massive use of inputs are questioned for their negative externalities. Agroecology offers to substitute inputs with natural ecological processes. Apple-cider production is engaged in the development of agroecology. Here, we aimed at assessing the benefits provided by two types of agroecological infrastructures: hedgerows and flower strips. We characterised the entomological fauna encountered in 14 cider-apple orchards in northwestern France (Bretagne, Normandy) and its evolution along the season. Data analysis confirmed agroecological infrastructure attractiveness to apple pest natural enemies. The observation of rosy apple aphid (Dysaphis plantaginea) population dynamics allows hierarchizing the contributions of several natural enemies to pest control and demonstrates their temporal complementaritySyrphids and coccinellids are the most effective with the firsts being the most precocious. The beneficial role to aphids of ant presence is confirmed. Flower strips reduce aphid abundances and increase the abundances of most natural enemy groups. Conversely, hedgerows are favourable to the pest. An ant-excluding device reduces significantly ant and aphid abundances and increases syrphid and coccinellid abundances, confirming the deleterious effect of ants on natural enemies. Finally, a prototype of an indicator of biological control potential against D. plantaginea was designed.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : AGROCAMPUS OUEST. Bibliothèque Générale de Rennes.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.