Pierre Quesnay (1895-1937) un expert financier, de la Normandie au monde

par Amaury Renaud Boulanger

Thèse de doctorat en Histoire

Sous la direction de Olivier Feiertag.

Soutenue le 06-02-2017

à Normandie , dans le cadre de École doctorale Histoire, mémoire, patrimoine, langage (Rouen) , en partenariat avec Groupe de recherche d'histoire (Mont-Saint-Aignan, Seine-Maritime) (équipe de recherche) .

Le président du jury était Michel Margairaz.

Le jury était composé de Éric Bussière, Christine Manigand, Kenneth Mouré.

Les rapporteurs étaient Michel Margairaz, Olivier Dard.


  • Résumé

    Pierre Quesnay (1895-1937) est un acteur important mais méconnu de la vie financière internationale de l'entre-deux-guerres : "docteur de la monnaie" au chevet des monnaies en déroute après la première guerre mondiale, en particulier en Autriche, puis au secrétariat général de la SDN, acteur de l'ombre de la stabilisation Poincaré, comme secrétaire général du gouverneur Moreau (entre 1926 et 1928), brillant directeur du service des Etudes de la Banque, il est, à partir de 1930, le premier directeur général de la Banque des Règlements Internationaux, issue du plan Young dont il fut l'un des principaux négociateurs. Edition d’un fonds privé familial totalement inédit, constitué notamment des carnets que Quesnay a remplis de 1912 à 1937, ce travail est une tentative de biographie intellectuelle d’un expert financier international de l’entre-deux-guerres. En tentant de saisir quel est son « outillage » intellectuel (l’évolution de son libéralisme devant les conséquences économiques de la guerre) ainsi que quels sont ses réseaux (proximité avec Jean Monnet…), on aboutit d’une part à la question des échelles dans lesquelles il déploie son intense activité, et notamment par rapport à sa dimension transnationale. D’autre part, se pose la question centrale, toujours actuelle, du rapport du politique et de l’expert.

  • Titre traduit

    Pierre Quesnay (1895-1937) a financial expert, from Normandy to the world


  • Résumé

    Pierre Quesnay (1895-1935) is an important actor, although he’s not known for being part of the international financial life of the interwar period : « doctor of the money », first healing currencies in dissaray after the First World War, especially in Austria, then, at the SDN general secretariat. Acting in the shadows for the Poincaré’s stabilisation, as the general secretary of the Governor Moreau (between 1926 and 1928), brilliant Head of the Economic Analysis Department of the Banque of France, he is, starting from 1930, the first general manager of the BIS,originating from the Young plan, plan of which he was one of the main negociators. Edited from private familial archives which are totally unprecedented, including notebooks that Quesnay filled from 1912 to 1937, this work is an attempt of an intellectual biography of an international financial expert of the interwar period. By trying to understand what is his intellectual « tooling »(the evolution of his liberalism in view of the economical consequences of the First World War) as much as which are his networks (his proximity with Jean Monnet…), we come to the point, of the scales where he implements his intense activity, notably through his transnational dimension. On the other hand remains the central question, still actual, of the relation between the politician and the expert.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Rouen. BU Lettres, Sciences humaines. Service commun de la documentation.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.