Enterococcus spp. : entre pathogènes opportunistes et probiotiques

par Christophe Isnard

Thèse de doctorat en Aspects moleculaires et cellulaires de la biologie

Sous la direction de Vincent Cattoir.

Soutenue le 06-10-2017

à Normandie , dans le cadre de École doctorale Normande de biologie intégrative, santé, environnement (Rouen) , en partenariat avec Université de Caen Normandie (établissement de préparation) et de UR Risques microbiens (Caen) (laboratoire) .

Le président du jury était Gérard Lina.

Le jury était composé de Vincent Cattoir, Damien Roux, Bruno Fantin, Martine Pestel-Caron, Jean-Christophe Giard.

Les rapporteurs étaient Damien Roux, Bruno Fantin.


  • Résumé

    Les entérocoques, sont des bactéries commensales du tube digestif de l’homme et des animaux, mais certaines espèces, comme Enterococcus faecium, sont aussi des pathogènes opportunistes majeurs souvent multi-résistants aux antibiotiques. Nous avons étudié l’impact de molécules non antibiotiques utilisées dans les unités de soins intensifs, sur la virulence et la résistance d’une souche clinique de E. faecium par une approche microscopique, une analyse du peptidoglycane et une analyse trancriptomique. Ce travail nous a permis de décrire l’effet antibactérien de la caspofungine, molécule antifongique. Nous avons également étudié deux nouveaux mécanismes de résistance chez E. faecium i) la résistance aux lincosamides, streptogramines A et pleuromutilines (phénotype LSAP) par la mutation ponctuelle d’un gène codant pour une protéine ABC de type II. ii) la diminution de sensibilité à la tigécycline due à l’apparition de mutations au sein du gène rpsJ codant pour la protéine ribosomale S10 jouant un rôle dans la formation de la sous-unité 30S du ribosome. Enfin, nous avons participé à une étude sur Enterococcus hirae, espèce qui induirait la production de sous-populations de lymphocytes T permettant d’augmenter l’efficacité in vivo du cyclophosphamide (CTX) dans le traitement de tumeurs chez la souris. Une caractérisation des facteurs de virulence, de la résistance aux antibiotiques et du pouvoir de colonisation d’une collection de souches d’E. hirae a été menée, de même qu’une étude transcriptomique en présence de CTX et une étude de génomique comparative, afin de caractériser cette espèce dans l’optique de son utilisation comme oncobiotique.

  • Titre traduit

    Enterococcus spp. : from opportunistic pathogens to probiotics


  • Résumé

    Enterococci are commensal bacteria of the human and animal gastrointestinal tract, but some species as Enterococcus faecium, are also major opportunistic pathogens often multiply resistant to antibiotics. We studied the impact of non-antibiotic molecules widely used in intensive care units on fitness, virulence and resistance of a clinical isolate of E. faecium belonging to CC17 by a microscopic approach, a peptidoglycan analysis and a trancriptomic analysis. This work allowed us to demonstratethe antimicrobial effect of caspofungin, molecule known for its antifungal activity. We also characterized two novel resistance mechanisms found in E. faecium: i) resistance to lincosamides, streptogramines A and pleuromutilins (LSAP phenotype) linked to a point mutation in a gene encoding for a type-II ABC protein. ii) decreased susceptibility to tigecycline due to the occurrence of mutations within the rpsJ gene encoding the S10 ribosomal protein that plays a role in 30S ribosomal subunit formation. Finally, we participated to a study concerning Enterococcus hirae, species that induces the production of sub-populations of T lymphocytes that increase the in vivo efficacy of cyclophosphamide (CTX) in the treatment of murine tumors. A characterization of the virulence factors, antibiotic resistance profiles and colonization capacities of a collection of E. hirae isolates was carried out. A transcriptomic study in the presence of CTX and a comparative genomic study were also done, in order to characterize this species in view of its use as an oncobiotic.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Informations

  • Détails : 1 vol. (296 p.)

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Caen Normandie. Bibliothèque Madeleine Brès (Santé).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 17 CAEN 3055
  • Bibliothèque : Université de Caen Normandie. Bibliothèque de ressources électroniques en ligne.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.