Contributions à l'évaluation de systèmes biométriques embarqués

par Benoît Vibert

Thèse de doctorat en Informatique

Sous la direction de Christophe Rosenberger et de Christophe Charrier.

Le président du jury était Jean-Luc Dugelay.

Le jury était composé de Jean-Marie Le Bars, Hélène Laurent, Amine Naït-Ali.


  • Résumé

    La biométrie suscite de plus en plus d’intérêt de la part des industriels car nous avons besoin de nouvelles méthodes d’authentification d’un individu : pour du contrôle d’accès physique, du contrôle aux frontières ou pour du paiement. Ces données non révocables et sensibles sont très souvent stockées sur des systèmes embarqués de type élément sécurisé (SE), comme par exemple une carte à puce. Ces SE embarquent aussi un module de comparaison nommé On-Card-Comparison (OCC), permettant de déterminer si le template présenté correspond bien à celui stocké sur l’élément sécurisé. Dans cette thèse, nous nous intéressons particulièrement aux empreintes digitales car c’est une modalité biométrique bien perçue par les usagers. Nous proposons dans cette thèse différentes contributions permettant d’évaluer des systèmes biométriques embarqués. La première est une plateforme d’évaluation de systèmes biométriques nommée EVABIO. La seconde contribution, permet d’évaluer l’incidence sur les performances lors de la réduction de templates biométriques lorsqu’ils doivent être stockés sur un SE. Nous proposons des méthodes permettant de réduire la taille du template biométrique tout en gardant un taux de reconnaissance élevé, garantissant ainsi un bon niveau de performance du système biométrique complet. La dernière contribution étudie les attaques d’un système biométrique embarqué sur SE. Nous regardons quels a priori sont importants pour un imposteur : nous avons montré que le type de l’empreinte digitale est une information importante pour un attaquant. Nous avons également proposé une contre-mesure pour les systèmes embarqués.

  • Titre traduit

    Contributions to the evaluation of embedded biometric systems


  • Résumé

    Biometrics is sparking the interest of manufacturers and industrial compagniesbecause we are in need of new methods of authenticating individuals: for physicalaccess control, border control or for payments. Non-revocable and sensitive data isvery often stored on embedded systems of the secure element type (SE), such as asmart card. SEs include a comparison module called On-Card-Comparison (OCC),which determines whether the template presented corresponds to the template storedwithin it. In this thesis, we are particularly interested in fingerprints because it is abiometric modality that is very well perceived by the population.We propose in this thesis different contributions to evaluate embedded biometricsystems. The first is a biometric evaluation platform called EVABIO. The secondcontribution evaluates the impact on performance when reducing biometric templatesthat are to be stored on an SE. We propose methods to reduce the size of biometrictemplates while maintaining a high recognition rate thus, guaranteeing a good level ofperformance of the global biometric system. The last contribution studies attacks ona biometric system that is embedded on a SE. We look at what a priori are importantfor an impostor: we have shown that the type of fingerprint is an important a prioriand the reason why we have also proposed a countermeasure for embedded systems.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Autre version

Contributions à l'évaluation de systèmes biométriques embarqués


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Caen Normandie. Bibliothèque de ressources électroniques en ligne.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

à

Informations

  • Sous le titre : Contributions à l'évaluation de systèmes biométriques embarqués
  • Détails : 1 vol. (155 p.)
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.