Mobilité du capital, chômage et politiques publiques : trois essais

par Rabab Belayadi

Thèse de doctorat en Sciences economiques

Sous la direction de Frédéric Gavrel et de Abderrahmane Ziad.

Soutenue le 11-12-2017

à Normandie , dans le cadre de École doctorale économie-gestion Normandie (Caen) , en partenariat avec Centre de recherche en économie et management (Rennes ; Caen ; 2004-....) (laboratoire) et de Université de Caen Normandie (établissement de préparation) .

Le président du jury était Isabelle Lebon.

Le jury était composé de Frédéric Gavrel, Abderrahmane Ziad, Habib Benbayer, Mohamed Benbouziane, Emmanuelle Taugourdeau.

Les rapporteurs étaient Habib Benbayer, Mohamed Benbouziane.


  • Résumé

    Cette thèse étudie les effets de mobilité des capitaux sur les politiques publiques dans une situation de sous-emploi. Nous traitons cette question selon trois axes. D'abord, nous introduisons le chômage dans le cadre d'analyse usuel de la concurrence fiscale afin d'étudier l'effet de mobilité du capital sur l'offre de biens publics pour établir que le résultat classique de sous-provision de biens publics est remis en question dès qu'on lève l'hypothèse de plein emploi. Nous menons ensuite une étude de la politique du salaire minimum sous la contrainte de mobilité des capitaux lorsque son rôle est de corriger la répartition des revenus. Nous montrons que la mobilité du capital conduit à la fixation d'un salaire minimum trop faible lorsque les Gouvernements ne sont pas capables de coopération. Enfin, nous analysons dans un troisième axe, l'effet de la mobilité des capitaux sur les politiques publiques en terme d'efficacité lorsque le marché du travail est soumis à des friction. A cet effet, nous utilisons un modèle d'appariement où le stock du capital est exogène. Deux résultats principaux émergent. Le premier résultat montre que le salaire minimum est un moyen d'améliorer l'efficacité du marché du travail en économie fermée; le second est que la mobilité du capital n'affecte pas l'efficacité de la politique du salaire minimum (ainsi conçue) en économie ouverte.

  • Titre traduit

    Capital Mobility, Unemployment and Public Policies : three Essays


  • Résumé

    This thesis studies the influence of capital mobility on public policies in an imperfect labor market. We present three contributions to provide some insights on this issue. Firstly, we introduce unemployment into the capital tax competition literature to study the effect of capital mobility on the provision of public goods. Our analysis shows that the usual result of underprovision of public goods is not always preserved in the presence of unemployment. We then investigate the minimum wage policy under the constraint of capital mobility when its role is to adjust the distribution of incomes. We find that, in a non-cooperative context, capital mobility would constrain governments to set lower minimum wages.Finally, we study the influence of capital mobility on the efficiency of labor market policies when governments cannot cooperate. Using a search-matching model with an exogenous stock of capital, we find that implementing a minimum wage can make the decentralized equilibrium coincide with a social optimum in a closed economy. Next we extend the analysis to an n-country economy, the most surprising result being that capital mobility does not affect the efficiency of public policy.



Le texte intégral de cette thèse sera accessible librement à partir du 11-12-2022


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Informations

  • Détails : 1 vol. (144 p.)
  • Notes : Thèse soumise à l'embargo de l'auteur jusqu'au 11 décembre 2022

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Caen Normandie. Bibliothèque Pierre Sineux (Droit-Lettres).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : THESE CAEN D BELAYADI
  • Bibliothèque : Université de Caen Normandie. Bibliothèque de ressources électroniques en ligne.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.