Tentative d'analyse énonciative de have to

par Pauline Serpault

Thèse de doctorat en Langues et litteratures etrangeres

Sous la direction de Éric Gilbert.

Le président du jury était Isabelle Haïk.

Le jury était composé de Éric Gilbert, Catherine Collin, Jean-Marie Merle, Lionel Dufaye.

Les rapporteurs étaient Catherine Collin, Jean-Marie Merle.


  • Résumé

    Ce travail examine les différents emplois de have to en anglais contemporain à partir d’un corpus d’énoncés authentiques. Il tente de dégager, en ayant recours aux outils de la théorie des opérations énonciatives d’Antoine Culioli, des invariances de fonctionnement, dans le but de fournir des emplois de la forme une représentation unifiée, à même de rendre compte de l’ensemble des variations sémantiques observables en contexte. L’approche est en partie compositionnelle : l’analyse révèle en effet que le fonctionnement de have to peut être appréhendé à partir des opérations dont le verbe have et la particule to sont respectivement les traces, la « localisation » et la « visée ». Les représentations proposées visent également à mettre en évidence la spécificité de have to par contraste avec l’auxiliaire modal must, dont il se voit traditionnellement rapproché sur le plan sémantique, tout en expliquant la possible parenté des valeurs qui leur sont associables au sein de certains contextes.

  • Titre traduit

    Have to in contemporary English : an enunciative analysis


  • Résumé

    This study explores various uses of have to in contemporary English, relying on empirical data. The analysis is carried out within the framework of the theory of enunciative operations as set out by Antoine Culioli, and aims to identify a set of functional invariants holding across a wide range of contextual meanings. Our formal representations partially build on the operations marked by the verb have and the infinitive particle to, as our analysis suggests that the functioning of have to can be perceived as a product of their combination. These representations also attempt to pinpoint the difference between have to and must, while accounting for the cases in which their meanings seem to overlap.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Autre version

Tentative d'analyse énonciative de have to


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Caen Normandie. Bibliothèque de ressources électroniques en ligne.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.

Consulter en bibliothèque

à

Informations

  • Sous le titre : Tentative d'analyse énonciative de have to
  • Détails : 1 vol. (434 p.)
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.