Croquants, rebelles et ligueurs en Cotentin à la fin du XVIe siècle. : la réécriture politique d'une révolte et de ses composantes : prosopographie de l'émeute, du saccage et du meurtre

par Patrice Mouchel-Vallon

Thèse de doctorat en Histoire, histoire de l'art et archéologie

Sous la direction de Jean-Marc Moriceau.

Soutenue le 28-02-2017

à Normandie , dans le cadre de École doctorale Histoire, mémoire, patrimoine, langage (Rouen) , en partenariat avec Université de Caen Normandie (établissement de préparation) et de Centre de recherche d'histoire quantitative (Caen) (laboratoire) .

Le président du jury était Antoine Follain.

Le jury était composé de Jean-Marc Moriceau, Philippe Hamon, Laurent Bourquin, Marcel Roupsard, Denis Crouzet.

Les rapporteurs étaient Philippe Hamon, Laurent Bourquin.


  • Résumé

    Pays meurtri par les premières guerres de Religion, le Cotentin est partagé entre la nécessité de panser ses plaies et celle d'en finir avec le péril huguenot. Loin de tout et enclin à la panique, le pays s'imagine menacé par une nouvelle invasion anglaise et l'érection d'une république protestante à Carentan. Éreintée par les guerres, privée très vite de ses chefs, la mobilisation de la noblesse locale doit composer avec ces officiers de bailliage et ce bas-clergé, qui ont leurs entrées à Paris, cultivent la rancune à l'égard de la Couronne, et considèrent que l'ancienne aristocratie n'est plus à la hauteur des enjeux.Ce travail prosopographique s'attache à lever le voile sur les composantes populaires de la Ligue rurale. Petits curés du Val de Saire avec hallebardes, chanoines coutançais portant arquebuses, seigneurs pillards, pirates et naufrageurs, contrebandiers et fermiers d'impôts, sergents véreux, potiers-défricheurs et gentilshommes-verriers de la Forêt de Brix, marchands de drap, foulons et teinturiers de Valognes, soit près d'un millier de fauteurs d'émeutes, composant une faune méconnue, picaresque et souvent interlope dont le dénominateur commun ne se réduit pas à l'anglophobie et l'anti-protestantisme primaires. Mais au lieu de se contenter d'une prosopographie passive, cette recherche se fait histoire politique, persuadée qu'au plus bas de l'échelle sociale, il y a aussi une opinion. dans une presqu'île où rien n'est plus compliqué que de prendre position publiquement et de s'entretuer entre gens de connaissance. Quitte à oublier le passé ou le travestir.

  • Titre traduit

    Catholics peasants and rebels of the League in Cotentin at the end of XVIth century : political re-writing of a revolt and its social composants : prosopography of riots, lootings and murders


  • Résumé

    Harmed by the first Wars of Religion, the Cotentin region is torn between the need to mend its wounds and the need to put an end to the huguenot threat. Far away from everything and prone to panic, the region believes that it is threatened by a new english invasion or even worse, by the erection of a Protestant Republic in Carentan. However, the nobility is not leading the fight: exhausted by wars, quickly deprived from its leaders, it must deal with a small circle of bailiffs and lower clergymen with their own contacts in Paris, a small world which nurtures a rancor against the Crown and thinks that the aristocracy will not measure up to the issues at stake.This work focuses on the popular components of the rural League. Priests wielding halberds, canons carrying arquebuses, robber lords, pirates and shipwrecks looters, smugglers and farmer-generals taxing salt and beverages, corrupt sergeants, woodcutter-potters and glassmakers from the Brix forest, drapers, fullers and dyers, that make up to a thousand leaders and troublemakers, part of a an unknown, picaresque and often suspicious fauna whose common denominator is not reduced to primary anglophobia and anti-protestantism.This research is also a political story, convinced that at the bottom of the social scale, there is an opinion, even in Normandy. Hence the necessity to find new documents and confront the individual to the group, his words to his actions, his present to his past, in a peninsula where nothing is more complicated than taking a public stance and killing each other among acquaintances, Then forget about it or lie.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Autre version

Croquants, rebelles et ligueurs en Cotentin à la fin du XVIe siècle. : la réécriture politique d'une révolte et de ses composantes : prosopographie de l'émeute, du saccage et du meurtre


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Caen Normandie. Bibliothèque de ressources électroniques en ligne.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

à

Informations

  • Sous le titre : Croquants, rebelles et ligueurs en Cotentin à la fin du XVIe siècle. : la réécriture politique d'une révolte et de ses composantes : prosopographie de l'émeute, du saccage et du meurtre
  • Détails : 2 vol. (562,1012p.)
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.