Développement de techniques permettant d'améliorer la prédiction de la biodégradabilité en milieu naturel de produits organiques faiblement hydrosolubles dans les tests de laboratoire.

par Cyril Sweetlove

Thèse de doctorat en Biologie de l’environnement, des populations, écologie

Sous la direction de Gérald Thouand et de Jacques L'Haridon.

Soutenue le 15-12-2017

à Nantes , dans le cadre de École doctorale Sciences pour l'ingénieur (Nantes) , en partenariat avec Université Bretagne Loire (COMUE) et de Laboratoire de Génie des procédés (Nantes) (laboratoire) .

Le président du jury était Philippe Garrigues.

Le jury était composé de Pascal Pandard, Véronique Poulsen.

Les rapporteurs étaient Pascal Degraeve, Robert Duran.


  • Résumé

    L'évaluation des impacts d’une substance chimique pour l’environnement s'appuie notamment sur des tests de biodégradabilité facile conçus pour mettre en évidence leur biodégradation rapide dans la plupart des milieux environnementaux. Toutefois, lorsque ces tests sont appliqués aux substances faiblement hydrosolubles, des difficultés sont rencontrées, souvent liées à leur biodisponibilité limitée vis-à-vis des micro-organismes induisant une variabilité accrue, que nous avons étudiée. Une stratégie innovante a donc été établie afin d’améliorer la prédiction de la biodégradabilité en milieu naturel de ces substances. Elle a permis de comparer 25 méthodes d’amélioration de la biodisponibilité (MAB) et d’initier la refonte de la norme internationale ISO 10634. Cette connaissance plus précise de la biodégradabilité est un élément essentiel pour le développement de nouveaux produits plus respectueux de l’environnement, s’inscrivant complètement dans une démarche de développement durable.

  • Titre traduit

    Development of methods to improve the biodegradability prediction in natural environment of poorly water-soluble organic substances in laboratory tests


  • Résumé

    The assessment of the environmental impacts of an environmental substance is based on ready biodegradability tests, demonstrating a rapid biodegradation in most environmental media. However, when these tests are applied to poorly water-soluble substances, difficulties are encountered, often related to their limited bioavailability towards the microorganisms inducing increased variability that we have studied. An innovative strategy has therefore been established in order to improve the prediction of the biodegradability in the natural environment of these substances. It has compared 25 methods of improving bioavailability (MAB) and initiated the revision of the international standard ISO 10634. This more precise knowledge of biodegradability is an essential element for the development of new products that are more environmentally friendly, fully in line with a sustainable development approach


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Nantes. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.