Techniques de mise en langage et sports collectifs à l'école maternelle : parcours d'enseignantes au cours d'un processus de formation

par Sandrine Prevel

Thèse de doctorat en Sciences de l'éducation

Sous la direction de Christian Orange et de Bruno Lebouvier.

Le président du jury était Magali Hersant.

Le jury était composé de Vincent Grosstephan.

Les rapporteurs étaient Sabine Kahn, Martine Jaubert.


  • Résumé

    A l’école maternelle s’exacerbe une tension entre des conceptions usuelles, qui considèrent qu’en EPS, il suffit d’agir pour apprendre, et des pratiques enseignantes qui offrent une très large place aux temps langagiers. La mobilisation du langage pour apprendre en sports collectifs se heurte à des difficultés révélatrices de résistances dans les pratiques enseignantes et dans les conceptions qu’elles incarnent. Notre travail de recherche croise les cadres théoriques de la problématisation technique, des sports collectifs et des sciences du langage. Il vise la compréhension et la transformation de l’activité enseignante dans une double perspective technique et didactique qui s’opérationnalise dans la notion de « mise en langage ». Cette notion postule un double mouvement entre apprentissages langagiers et apprentissages en EPS. Notre étude présente une dimension collaborative. Elle associe des enseignantes expérimentées et un chercheur dans un dispositif de formation adossé à un format d’entretien adossé à la problématisation technique. Notre travail examine l’hypothèse selon laquelle la controverse apportée dans le cadre d’un scénario de problématisation en formation génère du développement professionnel. Celui-ci peut se traduire par une évolution des techniques de mises en langage et peut impacter le discours produit par les enseignants en formation. La méthodologie adoptée vise à révéler l’évolution des techniques d’une part mais également la mise à jour des dynamiques sur lesquelles s’appuie cette évolution, notamment au travers de l’activité argumentative déployée par les formés au cours des entretiens de formation. Les résultats produits montrent les parcours contrastés de quatre enseignantes au cours du processus de formation en pointant les conditions favorables et les facteurs de résistance au développement professionnel.

  • Titre traduit

    Classroom discussion methods to progress in team sports at primary school (key stage 1) : teachers’ journey during the course of their training


  • Résumé

    At KS1, there are growing tensions between usual concepts which consider that one needs to act in order to learn, and teaching practices which largely allow for classroom discussions. Our research work links the theoretical frame of technique problematisation, team sports and language Sciences. It aims to understand and transform current teaching practices both in a technical and didactical perspective enforced within the notion of classroom discussion. This notion implies a continuous motion between language skills development and the learning of physical education. Our study is set in collaborative environment. It teams up experienced teachers and a researcher within a training plan that leans on an interview format linking to technical problematisation. Our work examines the hypothesis that professional development can be achieved through the controversy brought by the implementation of problem solving scenarios during training. This work can be measured against the progress made in implementing classroom discussion methods and can impact on the speeches made by trainee teachers. On the one hand, the methods used aim to reveal the progress made in implementing new techniques. On the other hand, it aims to upgrade the dynamics on which such progress is made, especially through the debating activities carried out by trainees during the training interviews. The results generated show the contrasted courses of four trainee teachers in the heart of their training, and point to both favourable learning conditions and areas of struggle in their professional development.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Nantes. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.