Approche collaborative de la mise en place d'un dispositif d'apprentissage des langues MoDiMEs à l'Université de Nantes : comment enclencher le processus de distanciation culturelle dans le cadre d'une préparation à la mobilité internationale ?

par Vaitea Jacquier

Thèse de doctorat en Sciences du langage

Sous la direction de Marie-Françoise Narcy-Combes et de Hervé Quintin.

Le président du jury était Valérie Spaëth.

Le jury était composé de Jean-Marc Dewaele.

Les rapporteurs étaient Frédéric Tupin, Anne-Laure Foucher.


  • Résumé

    Ce travail de recherche s'inscrit dans une approche socio-didactique et porte sur les leviers et les freins à l'enclenchement du processus de distanciation culturelle dans le cadre d'une préparation des étudiants de l'Université de Nantes à la mobilité internationale. En prenant pour terrain de recherche le dispositif d'enseignement/apprentissage de langues-cultures dites « Moins Dites Moins Enseignées » (MoDiMEs) du Projet MoDiMEs de la Direction des Relations Internationales de l'Université de Nantes, nous avons mené une recherche-action longitudinale sur trois ans (2011/2012- 2013/2014) qui nous a conduite à mettre en place un dispositif télécollaboratif synchrone et asynchrone d'enseignement/ apprentissage du polonais, du turc, et du finnois, avec l'Ecole Nationale Supérieure de l'Enseignement Professionnel de Tarnow (Pologne), l'Université de Galatasaray (Turquie) et l'Université de Turku (Finlande) partenaires de l'Université de Nantes. A la lumière des travaux de recherche en didactique des langues-cultures, en sociologie et en psychologie sociale, cette recherche doctorale nous a permis (1) de déterminer un profil d'apprenant plus favorable à l'enclenchement du processus de distanciation culturelle, (2) de montrer le rôle déterminant du développement des communautés d'apprentissage dans ce processus et (3) de proposer un modèle d'analyse de séquences interactionnelles susceptibles d'en favoriser l'enclenchement.

  • Titre traduit

    A tele-collaborative approach to implementing teaching/learning programs for LWULT languages at the University of Nantes : how can cultural awareness be cultivated in the framework of preparation for study abroad ?


  • Résumé

    This research is anchored in a socio-didactic approach and focuses on the levers and barriers to setting in motion processes in which students from the University of Nantes cultivate (inter)cultural awareness within the framework of a preparation for study abroad. The setting for this research is the program implemented for Less Widely Used and Less Taught (LWULT) languages within the framework of the LWULT Project set up by the International Relations Department of the University of Nantes. A 3-year (2011/2012- 2013/2014) longitudinal study was conducted on a synchronous and asynchronous tele-collaborative teaching/learning program for Polish, Turkish, Finnish in partnership with State Higher Vocational School in Tarnow (Poland), Galatasaray University (Turkey), and the University of Turku (Finland). Taking into account research findings in Applied Linguistics, Sociology and Social Psychology, this doctoral research has allowed to 1) determine a learner profile which is favorable to cultivating cultural intelligence, 2) show the determining role of learner communities in the process of cultivating cultural intelligence and 3) develop a model of analysis of interactions which are likely to support the aforementioned process.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Nantes. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.