La géomatique au service de l'observation du trait de côte : contribution à l'étude des aléas côtiers sur les littoraux dunaires de la région Pays de la Loire (France)

par Martin Juigner

Thèse de doctorat en Géographie

Sous la direction de Marc Robin et de Françoise Debaine.

Le président du jury était Lydie Goeldner-Gianella.

Le jury était composé de Mohamed Maanan.

Les rapporteurs étaient Stéphane Costa, Virginie Cazes-Duvat.


  • Résumé

    Suite à la succession de tempêtes morphogènes survenues dans la dernière décennie, une prise de conscience aiguë émerge concernant le rôle que peuvent jouer les cordons dunaires face aux aléas côtiers, relançant l’idée que certains cordons sont assimilés à des systèmes naturels de défense devant faire l’objet d’une surveillance. La capacité de protection dunaire est donc replacée au cœur de la vision sociale du rôle joué par ces milieux dans les zones à forts enjeux humain et non humains. Il manque cependant une dimension « outil opérationnel » pour un diagnostic efficace que ce travail de thèse propose de combler. Les méthodes d’analyse spatiale couramment utilisées sur le littoral présentant différentes contraintes, l’objectif est de développer et mettre en application une démarche géomatique reproductible permettant d’évaluer (i) la sensibilité des systèmes dunaires et (ii) l’exposition des enjeux non-humains face aux aléas d’érosion et de submersion. L’intégration et l’agrégation d’indicateurs synthétiques au sein d’unités d’observation (ou boites) de 25*400 m déployées le long de la côte permettent de réaliser un diagnostic multiscalaire des littoraux dunaires. Dans une optique de caractérisation fine des territoires à risque, les secteurs urbanisés exposés à un recul historique du trait de côte ont été identifiés, tout comme l’ensemble des systèmes dunaires présentant une capacité de protection faible face à la submersion. Résolument opérationnelle, cette démarche en voie d’automatisation est une contribution s’inscrivant dans les objectifs d’amélioration de la connaissance et d’aide à la décision des observatoires régionaux du trait de côte.

  • Titre traduit

    Geomatic and shoreline monitoring : contribution to coastal hazards study along coastal dunes of the Pays de la Loire Region (France)


  • Résumé

    Following last decade series of morphogenic storms, an acute awareness emerged on the role of coastal dunes against physical hazards. Some dune ridges may act as natural defense systems, and therefore must be monitored closely. Along the coastal zone, where strong human and non-human stakes coexist, the evaluation of the dune protection capability is crucial. This PhD proposes an answer to the lack of operational tool to propose fine diagnoses. Spatial analysis methods, which are commonly used in coastal studies, have constraints; the objective here is thus to develop and to apply a reproducible geomatic process to assess (i) the susceptibility of coastal dunes and (ii) the exposure of non-human stakes regarding coastal erosion and marine flooding. The integration and aggregation of synthetic indicators within 25*400 m observation units (or boxes) along the coast enables realizing multiscalar diagnoses of coastal dunes. To better characterize the at-risk territories, the urban sections of the coast with historical shoreline recession are identified, as well as dune systems presenting a weak protection capability against flooding. Resolutely operational, this automated process is a strong contribution to the objectives of improving knowledge and making decision support of the regional coastline observatories.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Nantes. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.