Évaluation et cartographie de la vulnérabilité des côtes face aux pollutions par les hydrocarbures : le cas du littoral des Pays de la Loire et de la côte Est de la mer d'Azov

par Frédéric Ebner

Thèse de doctorat en Géographie

Le jury était composé de Marc Galochet.

Les rapporteurs étaient Laurent Touchart, Lydie Goeldner-Gianella.


  • Résumé

    Les pollutions des zones côtières par les hydrocarbures, là où elles surviennent, peuvent avoir des conséquences sur les milieux et les sociétés littorales. Cette thèse propose donc d’étudier la vulnérabilité des côtes aux pollutions selon les saisons et sur deux sites très différents : le littoral des Pays de la Loire en France et la côte Est de la mer d’Azov en Russie. L’objectif est alors d’identifier les enjeux susceptibles d’être endommagés et de choisir des variables transposables, faciles à obtenir, afin de les hiérarchiser. De nombreuses études dans le monde se sont intéressées à la vulnérabilité des côtes face aux pollutions par les hydrocarbures depuis la fin des années 1970. L’approche, d’abord morphologique, a progressivement intégré des indices biologiques et économiques, avant d’élaborer une sensibilité globale. Il en ressort que ces indices sont souvent difficiles à calculer du fait de la diversité, de l’absence ou du manque de fiabilité de certaines données. Notre évaluation de la sensibilité environnementale repose sur trois variables : le type de faciès morpho-sédimentaire, le calcul de la rémanence in situ qui est une nouveauté et la sensibilité biologique. La vulnérabilité économique est évaluée sur deux niveaux : d’abord selon la durée d’interruption des activités entraînée par les pollutions pour différencier les activités entres elles, puis selon le nombre d’employés des entreprises impactées pour ensuite différencier les entreprises les unes par rapport aux autres. Les résultats cartographiques proposent une nouvelle approche transposable de la vulnérabilité des côtes et représente un outil potentiel d’aide à la décision.

  • Titre traduit

    Assessment and mapping of coastal vulnerability to oil spill pollutions : the coast of Pays de la Loire (France) and the East coast of the Azov sea (Russia)


  • Résumé

    Pollutions of coastal areas by oil spills, where they occur, can have consequences on the environment and the coastal societies. This thesis proposes to assess the coastal vulnerability to pollution according to the seasons and in two very different sites: the coast of Pays de la Loire in France and the East coast of the Azov Sea in Russia. The objective is to identify issues that could be damaged and choose transposable variables, easy to obtain, in order to prioritize them. Many studies in the world have focused on coastal vulnerability at oil pollution since the end of the 1970s. First morphological, biological and economic indexes have been gradually integrated, before the development of a global vulnerability index. It appears that these indexes are often difficult to calculate because of the diversity, the absence or reliability of some data. Our assessment of the environmental sensitivity is based on three variables: the type and nature of substrate, the calculation the remanence in situ which is an innovation and the biological sensibility. Economic vulnerability is evaluated on two levels: first according to the duration of interruption to differentiate activities among themselves, then according to the number of workers to differentiate companies from each other. The mapping results suggest a new transposable approach to coastal vulnerability and represents a potential decision support tool.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Nantes. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.