Expression et rôle des corégulateurs transcriptionnels RIP140 et LCoR dans les cancers gastro-intestinaux

par Mouna Triki

Thèse de doctorat en Biologie Santé

Sous la direction de Vincent Cavailles et de Raja Mokdad-Gargouri.

Le président du jury était Moez Hanin.

Le jury était composé de Vincent Cavailles, Raja Mokdad-Gargouri, Moez Hanin, Moez Rhimi, Amel El Gaaïed, Philippe Blache.

Les rapporteurs étaient Moez Rhimi, Amel El Gaaïed.


  • Résumé

    Les cancers gastro-intestinaux, en particulier les cancers colorectaux (CCR) et les cancers gastriques (CG), sont des pathologies agressives avec des taux de mortalité élevés dans le monde. Ces cancers sont caractérisés par la dérégulation de voies de signalisation cellulaire telles que les voies Wnt, Notch et Hippo qui jouent un rôle très important dans la tumorigenèse gastro-intestinale. L’activité des différents facteurs de transcription impliqués dans ces voies de signalisation nucléaire est contrôlée par de nombreux corégulateurs transcriptionnels. Ces travaux de thèse ont porté sur deux corégulateurs transcriptionnels initialement identifiés comme des partenaires des récepteurs nucléaires, à savoir RIP140 et LCoR. L’objectif a été d’explorer l’expression de ces deux facteurs de transcription dans les cancers gastro-intestinaux ainsi que leur rôle dans les cancers gastriques principalement au travers du dialogue avec la voie de signalisation Hippo. L’analyse par immunohistochimie de l'expression de RIP140 et LCoR dans les cancers colorectaux et gastriques a montré que les niveaux d’expression de ces deux corégulateurs transcriptionnels sont fortement corrélés. Dans les CCRs, leur expression tend à diminuer dans le tissu tumoral par rapport au tissu normal adjacent, alors que dans les CGs, les niveaux d’expression de RIP140 et LCoR sont significativement plus élevés dans la tumeur que dans l’épithélium sain. Des corrélations significatives ont été observées avec les paramètres clinicopathologiques des patients (stade TNM et différenciation tumorale) ainsi qu’avec d’autres protéines clés impliquées dans la progression et l'invasion tumorale (incluant E-cadhérine et Cox-2). L'analyse de la survie a montré que les patients atteints de CCR avec des tumeurs LCoRlow/RIP140high ont une durée de survie plus longue. Dans le CG, l'expression élevée de RIP140 ou de LCoR a été identifiée comme un marqueur de mauvais pronostic suggérant un rôle clé de ces deux gènes dans cette malignité.Pour mieux cerner le rôle de RIP140 dans le CG, nous avons utilisé les lignées cellulaires MKN45 et MKN74 de cancer de l’estomac humain avec une surexpression ectopique du gène RIP140 ou au contraire avec une diminution de son expression. Nos résultats ont montré que l'expression de RIP140 est associée à un effet anti-prolifératif à travers une régulation positive de l'expression du gène p21WAF1/CIP1. Nous avons également démontré que RIP140 réduit la migration des cellules MKN45 et MKN74 et augmente l'expression du gène E-cadhérine au niveau transcriptionnel. D’une manière intéressante, nos résultats suggèrent aussi que RIP140 régule la voie de signalisation Hippo à travers l’activation de TEAD.Dans l'ensemble, ces résultats suggèrent que les gènes RIP140 et LCoR participent à la régulation de la tumorigenèse gastro-intestinale et que leurs niveaux d'expression ont une valeur pronostique dans ces cancers et pourraient servir de nouveaux biomarqueurs dans la caractérisation moléculaire de ces tumeurs.

  • Titre traduit

    Expression and role of the transcriptional coregulators RIP140 and LCoR in gastrointestinal cancers


  • Résumé

    Gastrointestinal cancers, particularly colorectal cancer (CRC) and gastric cancer (GC), are aggressive pathologies with a high mortality rate worldwide. These cancers are characterized by the deregulation of cellular signaling pathways such as the Wnt, Notch and Hippo pathways which play a very important role in gastrointestinal tumorigenesis. Moreover, it’s well established that the activity of the transcriptionnel factors involved in these nuclear signaling pathways is controlled by many transcriptionnel coregulators. This work focused on two transcriptional coregulators initially identified as partners of nuclear receptors, namely RIP140 and LCoR. The objective was to explore the expression of these two transcription factors in gastrointestinal cancers and their role in gastric cancers mainly through the dialogue with the Hippo signaling pathway.Immunohistochemical analysis of RIP140 and LCoR expression in colorectal and gastric cancers showed that the expression levels of these two transcriptional regulators are strongly correlated. In CRCs, their expression tends to decrease in tumor tissue compared to adjacent normal tissue, whereas in GCs, RIP140 and LCoR expression levels are significantly higher in the tumor as compared to normal stomach. Significant correlations were observed with clinicopathological parameters (TNM stage and tumor differentiation) as well as the expression levels of key proteins involved in tumor progression and invasion (E-cadherin and Cox-2). Survival analysis showed that CRC patients with LCoRlow/RIP140high tumors have a significant prolonged OS and DFS. In GC, high RIP140 or LCoR expression was identified as an independent marker of poor prognosis suggesting a key role in this malignancy.Further, we investigated the role of RIP140 in gastric cancer cell lines using human epithelial GC cell lines overexpressing or not RIP140. In both MKN45 and MKN74 cells we showed that RIP140 exerted an anti-proliferative effect through the induction of p21WAF1/CIP1 gene expression. We also demonstrated that RIP140 reduced GC cell migration and increased E-cadherin expression at the transcriptional level. Interestingly, our results also suggest that RIP140 regulates the Hippo signaling pathway through TEAD activation.In conclusion, our findings suggest that RIP140 and LCoR genes contribute to the regulation of gastrointestinal cancers and that their expression levels have a prognostic value in these pathologies. Moreover, both RIP140 and LCoR transcriptional coregulaters could serve as novel biomarkers in the molecular characterization of colorectal and gastric cancers.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.