Réseau sur puce sécurisé pour applications cryptographiques sur FPGA

par Rémy Druyer

Thèse de doctorat en Systèmes automatiques et micro-électroniques

Sous la direction de Lionel Torres et de Pascal Benoit.

Soutenue le 26-10-2017

à Montpellier , dans le cadre de École Doctorale Information, Structures, Systèmes (Montpellier ; 2015) , en partenariat avec Laboratoire d'Informatique de Robotique et de Microélectronique de Montpellier / LIRMM (laboratoire) .

Le président du jury était Bertrand Granado.

Le jury était composé de Lionel Torres, Pascal Benoit, Bertrand Granado, Jean-Philippe Diguet, Fernando Moraes, Patrick LE QUéRé.

Les rapporteurs étaient Jean-Philippe Diguet, Fernando Moraes.


  • Résumé

    Que ce soit au travers des smartphones, des consoles de jeux portables ou bientôt des supercalculateurs, les systèmes sur puce (System-on-chip (SoC)) ont vu leur utilisation largement se répandre durant ces deux dernières décennies. Ce phénomène s’explique notamment par leur faible consommation de puissance au regard des performances qu’ils sont capables de délivrer, et du large panel de fonctions qu’ils peuvent intégrer. Les SoC s’améliorant de jour en jour, ils requièrent de la part des systèmes d’interconnexions qui supportent leurs communications, des performances de plus en plus élevées. Pour répondre à cette problématique les réseaux sur puce (Network-on-Chip (NoC)) ont fait leur apparition.En plus des ASIC, les circuit reconfigurables FPGA sont un des choix possibles lors de la réalisation d’un SoC. Notre première contribution a donc été de réaliser et d’étudier les performances du portage du réseau sur puce générique Hermes initialement conçu pour ASIC, sur circuit reconfigurable. Cela nous a permis de confirmer que l’architecture du système d’interconnexions doit être adaptée à celle du circuit pour pouvoir atteindre les meilleures performances possibles. Par conséquent, notre deuxième contribution a été la conception de l’architecture de TrustNoC, un réseau sur puce optimisé pour FPGA à hautes performances en latence, en fréquence de fonctionnement, et en quantité de ressources logiques occupées.Un autre aspect primordial qui concerne les systèmes sur puce, et plus généralement de tous les systèmes numériques est la sécurité. Notre dernière principale contribution a été d’étudier les menaces qui s’exercent sur les SoC durant toutes les phases de leur vie, puis de développer à partir d’un modèle de menaces, des mécanismes matériels de sécurité permettant de lutter contre des détournements d’IP, et des attaques logicielles. Nous avons également veillé à limiter au maximum le surcoût qu’engendre les mécanismes de sécurité sur les performances sur réseau sur puce.

  • Titre traduit

    Secure Network-on-Chip for cryptographic applications on FPGA


  • Résumé

    Whether through smartphones, portable game consoles, or high performances computing, Systems-on-Chip (SoC) have seen their use widely spread over the last two decades. This can be explained by the low power consumption of these circuits with the regard of the performances they are able to deliver, and the numerous function they can integrate. Since SoC are improving every day, they require better performances from interconnects that support their communications. In order to address this issue Network-on-Chip have emerged.In addition to ASICs, FPGA circuits are one of the possible choices when conceiving a SoC. Our first contribution was therefore to perform and study the performance of Hermes NoC initially designed for ASIC, on reconfigurable circuit. This allowed us to confirm that the architecture of the interconnection system must be adapted to that of the circuit in order to achieve the best possible performances. Thus, our second contribution was to design TrustNoC, an optimized NoC for FPGA platform, with low latency, high operating frequency, and a moderate quantity of logical resources required for implementation.Security is also a primordial aspect of systems-on-chip, and more generally, of all digital systems. Our latest contribution was to study the threats that target SoCs during all their life cycle, then to develop and integrate hardware security mechanisms to TrustNoC in order to counter IP hijacking, and software attacks. During the design of security mechanisms, we tried to limit as much as possible the overhead on NoC performances.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.