Création et destruction d’une ville imaginaire : Santa Maria dans l'œuvre de Juan Carlos Onetti

par Maria Gonzalez

Thèse de doctorat en ETUDES ROMANES spécialité Etudes hispaniques et hispano-américaines

Sous la direction de Karim Benmiloud.

Soutenue le 08-12-2017

à Montpellier 3 , dans le cadre de Langues, Littératures, Cultures, Civilisations , en partenariat avec Laboratoire Langues, littératures, arts et cultures des Suds (Montpellier) (laboratoire) et de Langues- Littératures- Cultures des Suds / LLACS (laboratoire) .

Le président du jury était Raphaël Estève.

Le jury était composé de Maud Gaultier, Fatiha Idmhand.

Les rapporteurs étaient Raúl Caplán.


  • Résumé

    Quel est le processus de création d’un monde de fiction ? Telle est la question qui motive ce travail. Cette thèse s’interroge plus particulièrement sur quels sont les processus mis en place par l’écrivain uruguayen Juan Carlos Onetti (1909–1994) pour créer Santa María, sa ville de fiction. Souvent décrite comme un locus horrendus, Santa María est une ville qui ressemble à plusieurs villes référentielles du Río de la Plata. Elle a été créée à partir des souvenirs et idéalisations d’un auteur qui a connu l’exil et a recréé un univers fictionnel dans lequel il reflète de nombreux éléments constitutifs de cette région d’Amérique du Sud, tout en la dotant de traits fictionnels représentatifs de la poétique onettienne. Cet espace de fiction est devenu le théâtre de la plus grande partie des œuvres d’Onetti, et le lieu de résidence de presque tous ses personnages, qui tentent d’échapper sans succès de ce monde centripète. Pour explorer les arcanes de la création onettienne, ce travail s’attache à étudier la configuration de l’univers diégétique des dix-sept romans et nouvelles ayant pour cadre Santa María, ainsi que les trois récits dans lesquels apparaissent quelques personnages récurrents de la « saga ». Cette analyse permet de déchiffrer des pistes textuelles, parfois cachées, souvent trompeuses, dans le but de déceler les rouages de la création littéraire de Santa María. Cette thèse s’attarde également sur l’importance de l’intertextualité, une constante dans ce corpus, qui participe à la cohésion et à la cohérence de l’univers fictionnel de Santa María. Ainsi, Santa María se déploie comme un monde possible, si non désirable, pour les personnages acteurs de la « comédie humaine » de Juan Carlos Onetti

  • Titre traduit

    Creation and destruction of an imaginary city : Santa Maria in the work of Juan Carlos Onetti


  • Résumé

    What is the process of creating a fictional world? This question motivates this work, in particular, what are the processes put in place by the Uruguayan writer Juan Carlos Onetti (1909-1994) to create Santa María, his own city of fiction. Often described as a locus horrendus, Santa María is a city that resembles several referential cities of the Rio de la Plata. It was created from the memories and idealisations of an author who experienced exile and recreated a fictional universe in which he reflects the many constituent elements of this region of South America, while endowing it with fictional traits which are representative of Onettian poetic. This space of fiction has become the theatre of most of Onetti's works, and the home of almost all his characters, who try to escape without success from this centripetal world. To explore the mysteries of Onettian creation, this work focuses on the configuration of the diegetic universe of the seventeen novels and short stories of Santa María, as well as the three narratives in which some recurring characters appear. This analysis makes it possible to decipher textual tracks, sometimes hidden, often misleading, in order to detect the inner workings of the literary creation of Santa María. This thesis also focuses on the importance of intertextuality, a constant in this corpus which participates in the cohesion and coherence of the fictional universe of Santa María. Thus, Santa Maria deploys as a possible world, if not desirable, for the characters actors of the "human comedy" of Juan Carlos Onetti.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Lettres.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.