Les manuels et les programmes scolaires grecs de boulangerie : moteur de formation professionnelle mais aussi des relais culturels (1994- 2012)

par Corinne Pouyade

Thèse de doctorat en Études néo helleniques

Soutenue le 08-12-2017

à Montpellier 3 en cotutelle avec l'Université ionienne de Corfou (1984-....) , dans le cadre de Langues, Littératures, Cultures, Civilisations , en partenariat avec Laboratoire Langues, littératures, arts et cultures des Suds (Montpellier) (laboratoire) et de Langues- Littératures- Cultures des Suds / LLACS (laboratoire) .

Le président du jury était Yiannis Ioannou.

Le jury était composé de Nikolas Karapidakis, Elisavet Hatzidaki.

Les rapporteurs étaient Fryni Kakogianni Doa.


  • Résumé

    Personne ne peut nier que les activités artisanales et l’univers universitaire onttraditionnellement peu de chance de se rencontrer. Les métiers et la formation professionnelle ne sont pas les premiers thèmes d’étude des universitaires. La présente thèse se focalise sur la formation de jeune boulanger en Grèce et en particulier sur l’étude des manuels de technologie et des référentiels du métier.Cette thèse aura pour but de répondre à la question suivante : en quoi la négation des aspects culturels du pain dans les manuels de technologie boulangère grecs, interdit aux jeunes en formation, une vue historique de leur métier, pourtant fondamentale dans la transmission de l’hellénisme ? Les résultats de notre étude sont variés, ils ont permis d’établir tout d’abord que les manuels ne transmettaient qu’une vision lacunaire et erronée des traces culturelles, puis, grâce à une recherche dans le Trésor de la Langue Grecque, nous avons retissé unehistoire des préparations boulangères et du métier de boulanger, il a fallu enfin replacer, les recettes proposées dans les manuels, dans cette transmission culturelle. En réalité l’enjeu de cette thèse est bien de réintroduire les traces culturelles du métier de boulanger dans leur formation afin que l’artisan en devenir prenne conscience qu’avec ses mains, il participe tout autant à la transmission de l’hellénisme.

  • Titre traduit

    The Greek school books and bakery programs : vocational training engine but a cultural relays too (1994 - 2012.)


  • Résumé

    Nobody can deny that that the world of artisanal jobs and the university world are not meant or little to coincide. Craft jobs or the professional education are not priorities for universities.This thesis focuses in the training and job education of young future bakers in Greece and in particular about the study of Technologies Manuals and the Job Guide lines. With this thesis we want to answer the following question: In which way do the refusal of cultural influences of bread making in Greek Bakery Technology Manuals; isolates young students from a diachronic view of their profession which is such an important part in the transmission of Hellenism?The results we came upon in our studies are varied; first of all we found that manuals transmit only a vague and wrong vision of their cultural legacy; also, after a research in the Greek Language Tresor we have mended the diachronic of bakery preparations and of the Bakers profession. We had to then reposition all recipes proposed in the manuals to serve this cultural transmission.The real challenge of this thesis is to reintroduce the cultural legacy of the baker's profession in their training period so that these future artisans could realize that they participate with their own hands to the transmission of Hellenism.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Lettres.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.