Les églises rurales dans l’ancien diocèse d’Elne (Roussillon et Vallespir, Pyrénées-Orientales), entre le Vème et le XIème siècle : l’expression d’un palimpseste architectural ? Un répertoire des formes, entre préroman et anté-roman

par Morgane Gourgues

Thèse de doctorat en HISTOIRE DE L'ART spécialité Art médiéval

Sous la direction de Géraldine Mallet.

Soutenue le 25-11-2017

à Montpellier 3 , dans le cadre de Langues, Littératures, Cultures, Civilisations , en partenariat avec CEMM - Centre d'Etudes Médiévales de Montpellier (laboratoire) et de Centre d'Etudes Médiévales de Montpellier / CEMM (laboratoire) .

Le président du jury était Xavier Barral i Altet.

Le jury était composé de André Constant, Pascale Chevalier, Agnès Bergeret, Gisela Ripoll López.

Les rapporteurs étaient Miljenko Jurković.


  • Résumé

    La pâleur des témoignages distillés par une Antiquité tardive et un haut Moyen Âge roussillonnais, pourtant florissant, a jeté un voile nous privant pour longtemps de toute la richesse chromatique d’une longue période, qui n’a d’obscure que les a priori que l’on s’en fait. Opérer une introspection sur la genèse du vocabulaire formel chrétien est inévitable pour en comprendre les raccourcis, ceux souvent initiés par une vision monofocale n’offrant que trop peu souvent la possibilité d’envisager le bâtiment ecclésial selon sa polysémie : tout à la fois lieux de l’accomplissement du culte, de rassemblement des fidèles, mais aussi lieux d’expression techniques et artistiques. Un condensé, en somme, au cœur d’une société en mutation, où les différents acteurs politiques n’ont eu, en réalité, qu’un impact modéré.Les modestes églises rurales anté-romanes, par leurs structures et leurs modes de construction, sont finalement révélatrices d’un héritage et d’une continuité, jusque là minimisés, voire insoupçonnés. En choisissant de ne pas dissocier l’évolution des techniques de celle des formes, tout en prenant en compte les nouvelles perspectives soulevées par l’archéologie médiévale, pour d’autres territoires, les postulats chronologiques s’étiolent, se faisant moins relatifs et plus impartiaux. Entre relecture et reformulation, il convient maintenant d’envisager une mise à l’épreuve de l’architecture préromane.

  • Titre traduit

    Rural churches in the ancient diocese of Elne (Roussillon and Vallespir, Pyrénées-Orientales), between the Vth and the XIth century : the expression of an architectural palimpsest? A catalogue of the forms, between pre-Romanesque and ante-Romanesque.


  • Résumé

    The scarcity of evidence trickled down from the late Antiquity and the Roussillon Early Middle Ages, although quite flourishing, has casta veil depriving us for quitea while of all the chromatic richness of a long era, obscure only because of the a priori one has about it. Carrying out an introspection into the genesis of the formal Christian vocabulary is an absolute must to understand its shortcuts, those being often brought about by a monofocal vision too rarely offering the opportunity to consider the church building according to its polysemy: worshipping and congregating places for the believers as well as places where their craftmanship and art could be expressed. A summary, all in all,in the midst of a mutating society where the various political actors have only had in fact a moderate impact.The humbleante-Romanesque rural churches, by their structures and their method of building are eventually revealing of a legacy and a continuity played downuntil now, unsuspectedindeed. By choosing not to dissociate the evolution of techniques from that of the forms while factoring in the new prospects brought up by medieval archaeology, for other areas, the chronological postulates weaken, becoming less relative and more unbiased. Between rereading and rewording, it is now advisable to consider putting to the test pre-Romanesque architecture.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Lettres.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.