Réforme catholique et sociétés urbaines en France : les congrégations mariales jésuites aux XVIIe et XVIIIe siècles

par Taeko Yamamoto

Thèse de doctorat en HISTOIRE spécialité Histoire moderne

Sous la direction de Serge Brunet.

Le jury était composé de Pierre Antoine Fabre, Michel Figeac, Katsumi Fukasawa, Elizabeth C. Tingle.

Les rapporteurs étaient Philippe Martin, Éric Suire.


  • Résumé

    La Réforme catholique, dès le XVIe siècle, promeut la réorganisation des paroisses urbaines et l’implantation, en leur sein, des ordres religieux ainsi que la floraison des associations pieuses. Les congrégations mariales, qui sont fondées et dirigées par les jésuites à partir de 1563, constituent un observatoire privilégié. Se répandant sur les terres des missions jésuites, elles rassemblent les fidèles appartenant à différents groupes sociaux. Plusieurs nouvelles confréries s’inspirent d’ailleurs de leur modèle et permettent aux dévots, fer de lance de la Réforme catholique, d’agir efficacement. L’historiographie des congrégations mariales révèle deux obstacles. Le premier est de nature méthodologique. Les travaux français récents ont été essentiellement conduits dans le cadre de monographies locales ou régionales qui ne permettent pas de mesurer la répartition et l’impact de ces sodalités au niveau national. Seules les recherches de Louis Châtellier sur l’Europe font exception. La seconde pierre d’achoppement, de nature conceptuelle, découle en partie du premier obstacle. À partir des études initiales, la position commune est de reconnaître un déclin de ces associations au cours du XVIIIe siècle. Dans ma thèse, je me suis donc interrogée sur la réalité de l’idée d’un déclin général et, tout en précisant les éléments de continuité voire de dynamisme, je cherche à appréhender les métamorphoses de ces congrégations mariales dans la société française, entre le « Siècle des saints », apogée de la Réforme catholique, et le Siècle des Lumières. Le but de mes recherches est d’éclairer la réorganisation des structures d’encadrement des sociétés urbaines dans la dynamique de la Réforme catholique, leur continuité mais aussi leur mutation au XVIIIe siècle.

  • Titre traduit

    Catholic Reformation and urban societies in France : the Jesuit Marian congregations in the 17th and 18th centuries


  • Résumé

    Catholic Reformation and urban societies in France. The Jesuit Marian congregations in the 17th and 18th centuries

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Lettres.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.