Recomposer l'ordre du monde impérial : romans sur l'histoire dynastique et discours néo-confucéens des années 1630 aux années 1730

par Paul Gardères

Thèse de doctorat en Etudes Chinoises

Sous la direction de Romain Graziani et de Vincent Durand-Dastès.

Soutenue le 24-06-2017

à Lyon , dans le cadre de École doctorale Lettres, langues, linguistique, arts (Lyon) , en partenariat avec Institut national des langues et civilisations orientales (Paris) (Etablissement codirection) , École normale supérieure de Lyon (établissement opérateur d'inscription) et de Institut d'Asie Orientale (laboratoire) .


  • Résumé

    Cette thèse se propose d’étudier un ensemble de romans portant sur l’histoire dynastique,composés entre les années 1630 et les années 1730. Nous lisons ces œuvres à partir de la notion de monde impérial, en désignant par ce terme les représentations du réel où l’institution régnante sert de point de repère, aussi bien pour s’orienter dans l’espace et dans le temps, que pour expliquer les mouvements d’ordre et de désordre qui affectent l’ensemble des vies. L’objet central de cette étude est de saisir ce qui vacille et se transforme dans les manières d’ordonner des mondes impériaux au sein des romans composés durant cette période.Pour ce faire, nous nous proposons de relire ces œuvres à partir d’une série de ruptures qui travaillent les usages ou les conceptualisations de notions clés du discours néo-confucéen :les deux couples guo 國 et tianxia天下 (monde et dynastie), su 俗 et minjian 民間(vulgaire et populaire), et les trois notions de yanyi 演義 (développement du sens/ histoire exemplaire), zhi 知 (l’étape ultime du discernement) et gong 公(sens public). Une telle approche nous permet de mettre en évidence des liens qui restaient invisible dans le discours critique entre les romans sur l’histoire dynastique et un ensemble d’évolutions sociales et intellectuelles qui ont lieu entre les années 1630 et les années 1730, et qui touchent à des objets aussi divers que l’organisation spatiale et ethnique de l’empire, les formes d’activisme social, ou les termes dans lesquels sont pensés les discours moraux, et historiographiques.Corpus principal : Écrits oubliés des Sui (Suishi yiwen隨史遺文,préface 1633) ;Deuxième collection du Lac de l’ouest (Xihu erji 西湖二集, années 1640) ;Second bord de l’eau (Hou Shuihu zhuan後水滸傳,fin des Ming, début des Qing) ;Histoire exemplaire et vulgarisée du bûcheron (Qiaoshi tongsu yanyi樵史通俗演義, début desQing) ; Suite au bord de l’eau (Shuihu houzhuan水滸後傳,préface 1664) ; Histoire exemplaire des Sui et des Tang (Sui Tang yanyi隋唐演義, préface 1695) ;Histoire non-officielle des immortelles (Nüxian waishi女仙外史, préface 1711) ; Récit complet des Tang (Shuo Tang quanzhuan 說唐全傳, années 1730)

  • Titre traduit

    Recomposing the Imperial World : Novels about Dynastic History and Neo-confucian Discourses from the 1630s to the 1730s


  • Résumé

    This dissertation deals with a set of novels about dynastic history written between the 1630sand the 1730s. My point of departure is the following : A) I study the way these novels structure representations of the imperial world – that is,representations of space, time, and social order that are organized in reference to the imperialinstitution.B) I reinsert these representations of the imperial world within contemporary ru (儒Neo-confucian) discourses. I do so by focusing on the way five notions or set of notions, thatare both central to ru discourses and to these novel are conceptualized and used : the twinnotions of guo (國 “imperial institution” / “country”) and tianxia (天下 “the world”) ; su (俗“vulgar”) and minjian (民間 “popular”); the notions of yanyi (演義 “development ofmeaning”, “exemplary narrative”); gong (公, “public”) ; and zhi (知 “moral recognition”). In doing so, this dissertation highlights a web of connections that were previouslyinvisible between novelistic representations of the imperial world and a set of evolutions withinthe ru world that are contemporary to the writing of these novels.Main primary sources : Forgotten Tales of the Sui (Suishi yiwen 隨史遺文,preface 1633) ; Second West Lake Collection (Xihu erji 西湖二集, ca1640) ; Second Water Margins (Hou shuihu zhuan後水滸傳 late Ming- early Qing ) ; Exemplary and Popularized History of the Woodcutter (Qiaoshi tongsu yanyi樵史通俗演義,early Qing) ; A sequel to the Water Margins, (Shuihu houzhuan水滸後傳,preface 1664) ; Exemplary History of the Sui and Tang ( Sui Tang yanyi 隋唐演義, preface 1695) ; Non-Official History of the Female Immortals (Nüxian waishi女仙外史, preface 1711) ; Complete History of the Tang (Shuo Tang quanzhuan說唐全傳, ca 1730)


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque Diderot . Bibliothèque électronique (Lyon).
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.