Redressés et réveillés, les protestants drômois et ardéchois sous le régime concordataire (1801-1905) : une même réalité avec des nuances importantes

par Michel Mazet

Thèse de doctorat en Histoire

Sous la direction de Claude Prudhomme.

Soutenue le 20-11-2017

à Lyon , dans le cadre de École doctorale Histoire, géographie, aménagement, urbanisme, archéologie, sciences politiques, sociologie, anthropologie (Lyon) , en partenariat avec Laboratoire de recherche historique Rhône-Alpes (Lyon) (équipe de recherche) , Université Lumière (Lyon) (établissement opérateur d'inscription) et de LAboratoire de Recherche Historique Rhône-Alpes - UMR5190 / LARHRA (laboratoire) .

Le président du jury était Christian Sorrel.

Le jury était composé de Catherine Maurer.

Les rapporteurs étaient Patrick Cabanel, Valentine Zuber.


  • Résumé

    Entre 1802 et 1905, le protestantisme français devient une religion d’État, après deux siècles de persécutions. Dans la Drôme et en Ardèche, les protestants sont très nombreux. Ils retrouvent une place importante dans les villages puis dans les villes où ils vivent. Ils construisent des temples, ouvrent des écoles, créent des œuvres charitables. Ils développent, progressivement mais incomplètement, leurs institutions héritées du XVIe siècle. Ils sont touchés, dans leur vie religieuse quotidienne, par un mouvement revivaliste. Ils se divisent en deux tendances, l’une libérale, l’autre plus conservatrice, ce qui cause des luttes internes majeures. Ils sont confrontés au catholicisme dominant et à la déchristianisation naissante. Ils vivent une évolution démographique différente, marquée par le déclin dans la Drôme et une relative croissance en Ardèche.

  • Titre traduit

    Upright and revived, the Protestants of the Reformed Church in Drôme and in Ardèche under the Concordat : a similar reality with important differences


  • Résumé

    Between 1802 and 1905, French reformed protestantism becomes a state religion after two centuries’ persecution. In Drôme and Ardèche, reformed protestants are numerous. They are given a chief position again in the villages, and then, in the towns where they live. They build churches, open schools and form charities. They gradually, but not thoroughly, develop the institutions they inherited from the XVIth century.They are struck by a revivalist movement in their everyday religious life. They split up into two trends of opinion, a liberal one and a more conservative one, which is the cause of serious inner clashes. They face the overcoming power of catholicism and the rising of dechristianization. They evolve differently, as to their number, with a population on the wane in Drôme versus a comparative increase in Ardèche.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Lumière (Bron). Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.