Efficacité mnésique et mécanisme d'intégration : applications chez l'adulte jeune et dans le vieillissement normal

par Anthony Macri

Thèse de doctorat en Sciences cognitives Neurosciences cognitives

Sous la direction de Rémy Versace.

Soutenue le 24-11-2017

à Lyon , dans le cadre de École Doctorale Neurosciences et Cognition (NSCo) , en partenariat avec Université Lumière (Lyon) (etablissement opérateur d'inscription) et de Laboratoire d'Etude des mécanismes cognitifs (laboratoire) .

Le président du jury était Marie Izaute.

Le jury était composé de Stéphane Rousset.

Les rapporteurs étaient Sandrine Vieillard, Denis Brouillet.


  • Résumé

    Nous sous-estimons sans cesse notre mémoire. Nous la blâmons pour ses déboires mais ne la louons jamais pour ses succès. Toutefois, il faut bien l'admettre, notre mémoire flanche et ses capacités, notamment concernant l'évocation de souvenirs, faiblissent avec le temps et l'avancée en âge. Le cadre de la cognition incarnée propose que notre mémoire n'est pas simplement un outil nous permettant d'accéder à notre passé. Elle est avant tout tournée vers le présent et nous aide à appréhender chaque moment de notre vie quotidienne grâce à l'accumulation des expériences que nous vivons et qui nous servent de référence. La mémoire conserve des traces sensori-motrices de ces expériences (Versace, Labeye, Badard, & Rose, 2009) et son efficacité se définit alors par la capacité d'une situation à réactiver des propriétés stockées en mémoire et pertinentes par rapport à cette situation. C'est de cette réactivation que découle l'émergence des connaissances mais l'efficacité de cette réactivation dépend principalement du lien entre les différentes propriétés lorsqu'elles sont encodées au sein des traces des événements auxquels elles appartiennent. Au sein du modèle fonctionnel de mémoire à traces-multiples Act-in (Versace et al., 2014), l'établissement de ce lien repose sur le mécanisme d'intégration intra-trace. Certains facteurs, tels que la réalisation d'une action ou l'expérience d'une émotion, sont connus pour leurs effets sur l'efficacité de la mémoire. Cependant, ces effets n'ont que très peu été étudiés en rapport avec une conception incarnée de la mémoire. Nous émettions l'hypothèse que l'influence de ces facteurs sur la mémoire reflétait principalement leur impact sur le fonctionnement du mécanisme d'intégration. Le premier objectif de ce travail de thèse était donc d'évaluer si l'action et l'émotion permettaient d'améliorer le fonctionnement du mécanisme d'intégration. Ce mécanisme pouvant opérer à différents niveaux d'association entre les propriétés d'un événement : intégration des propriétés d'un item ou intégration de cet item à son contexte; ces travaux avaient également pour objectif de mettre en évidence un pattern clair vis-à-vis des effets de l'action et de l'émotion sur ces différents niveaux. Enfin, nous soutenons l'hypothèse émise par certains auteurs (e.g. Benjamin, 2000) selon laquelle les difficultés mnésiques rencontrées lors du vieillissement normal sont dues à un déficit dans l'établissement d'associations en mémoire entre différents éléments d'un événements. Ce déficit associatif peut se traduire en termes de déficit du mécanisme d'intégration et le dernier objectif de ces travaux consistait à évaluer si l'action et l'émotion, de par leur influence sur le mécanisme d'intégration, pouvaient réduire les déficits mnésiques observés chez les personnes âgées. Afin de tester ces hypothèses, nous avons employé un paradigme permettant d'obtenir des scores de performances sur les différents niveaux d'intégration chez un même individu tout en manipulant les effets de la réalisation d'actions au moment de l'encodage de l'information ou en manipulant la valence émotionnel du matériel employé et ce chez des adultes jeunes et âgés.

  • Titre traduit

    Memory Effectiveness and the Integration Mechanism : applications in young adults and normal aging


  • Résumé

    We tend to always underestimate our memory. We blame it for its mishaps but never praise it for its successes. Nonetheless, one must admit that memory has its flaws and its capacities, mostly regarding recollections, weaken with time and age. In the grounded cognition framework, memory is not just a tool to access our past. Memory is mainly turned towards the present and it helps us adapt to each moment of our daily lives thanks to the accumulation of the experiences we live and that become references. Memory is made up of sensori-motor traces of these experiences (Versace, Labeye, Badard, & Rose, 2009) and its effectiveness is thus defined by the potential of a situation to reactivate the properties stored in memory and that are relevant for the present situation. Knowledge emerges the reactivation from but the effectiveness of the reactivation depends mostly on the link between the different properties of an event at the moment of their encoding in memory. Within Act-in, a multiple-traces functional memory model (Versace et al., 2014), the formation of this link rests upon the integration mechanism.Several factors, such as performing an action or experiencing an emotion, are known to influence on memory effectiveness. However, this influence has only be rarely investigated in a grounded approach of memory. We formulated the hypothesis that the influence of these factors on memory reflects their impact on the integration mechanism. The first objective of this thesis was to assess if action and emotion were able to improve integration. This mechanism operates on different levels of association between the properties of an event: integration of the properties of an item and integration of the item to its context; the work reported in the present document aimed to identify a clear pattern regarding the effects of action and emotion on these different levels.Finally, we support the hypothesis formulated by several authors (e.g. Benjamin, 2000) according to which the memory difficulties encountered in normal aging are caused by a deficit in the formation of associations between the different elements of an event in memory. The associative deficit can be translated in terms of an integration deficit and our last objective was then to assess if action and emotion, through their influence on integration, could reduce the memory deficits observed in older adults. To test these hypotheses, we used a paradigm designed to evaluate the performances on the different levels of integration in one individual manipulating at the same time the actions performed by the participants at encoding or the emotional valence of the material both in young and older adults.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Lumière (Bron). Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.