Les mobilisations des femmes Afghanes nées et socialisées en Iran après la révolution de 1979.

par Bibi Fakhereh Moussavi

Thèse de doctorat en Sciences politiques

Sous la direction de Jean-Louis Marie.

Soutenue le 05-07-2017

à Lyon , dans le cadre de École doctorale Sciences sociales (Lyon) , en partenariat avec Triangle, action, discours, pensée politique et économique (Lyon) (équipe de recherche) et de Université Lumière (Lyon) (établissement opérateur d'inscriptions) .

Le président du jury était Didier Lapeyronnie.

Le jury était composé de Chloé Gaboriaux.

Les rapporteurs étaient Brigitte Vassort-Rousset.


  • Résumé

    Cette thèse porte sur la question de la mobilisation de la nouvelle génération des femmes en Afghanistan après 2001. Elle interroge d’abord l’existence d’un mouvement féministe, selon les significations des outils théoriques occidentaux. Ensuite, elle analyse la mobilisation des femmes à partir des éléments qui provoquent une mobilisation pour la transformation socialeet politique afin d’assurer les droits des femmes : ceux qui ont un impact important sur la société comme la politique ou l’économie qui ne laisse pas la place aux femmes pour s’exprimer librement. La nouvelle génération des femmes qui ont grandi sous la Révolution et les théories des révolutionnaires s’engagent progressivement dans un combat pour le droit et la démocratie sous l’influence du développement : la modernisation économique, l’éducation, l’immigration et la mondialisation.

  • Titre traduit

    The mobilizations of Afghan women born and socialized in Iran after 1979


  • Résumé

    This thesis focuses on the topic of mobilization of the new generation of women in Afghanistan after 2001. First, it questions the existence of a feminist movement in Afghanistan, according to the meanings and Western theoretical tools. Then it analyzes themobilization of women from the elements that cause mobilization for social and political transformation to ensure women's rights: those that have a significant impact on society such as politics and economy of both countries which do not leave room for women to express themselves freely. The new generation of women who has grown up under the Revolution andrevolutionary theories has mobilized progressively in a fight for rights and democracy under the influence of development: economic modernization, education, immigration and globalization.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Lumière (Bron). Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.