Analyse des performances physiques, des incidences physiologiques d’un match de football de haut niveau et des facteurs d’influence : mention spéciale au contexte d’enchaînement des matchs

par Léo Djaoui

Thèse de doctorat en Physiologie de l’exercice

Sous la direction de Vincent Pialoux et de Alexandre Dellal.

Soutenue le 18-12-2017

à Lyon , dans le cadre de École Doctorale Interdisciplinaire Sciences-Santé. (Villeurbanne) , en partenariat avec Université Claude Bernard (Lyon) (établissement opérateur d'inscription) et de Laboratoire interuniversitaire de biologie de la motricité (laboratoire) .

Le président du jury était Claire Tourny.

Le jury était composé de Vincent Pialoux, Alexandre Dellal, Karim Chamari, Isabelle Rogowski, Hassane Zouhal.

Les rapporteurs étaient Claire Tourny, Edith Filaire.


  • Résumé

    Le football moderne est caractérisé par des efforts intermittents de très haute intensité. Pendant un match, les joueurs réalisent des performances, qu'elles soient physiques ou techniques, en lien direct avec la spécificité de leur poste de jeu, leur rôle tactique et leur positionnement sur le terrain. Un match de football de haut niveau induit des variations de fréquence cardiaque, une baisse de réserves énergétiques, une augmentation des dommages musculaires, du stress oxydatif et une affectation du statut immunitaire. Incidences physiologiques auxquelles se rajoutent des modifications de perception de la fatigue, des douleurs musculaires, du bien-être, de la qualité du sommeil, du stress psychologique et de l'humeur. Toutes ces incidences se mesurent, se quantifient et s'analysent en lien direct avec des facteurs contextuels comme le lieu du match, le moment de la journée, le système de jeu, …, et les périodes d'enchainement de match (e.g. deux à trois matchs par semaine) qui peuvent avoir une influence significative. La présente thèse a pour objectif principal l'étude de l'influence de l'enchainement de matchs sur les performances physiques et sur les cinétiques de récupération mesurées sur des marqueurs sanguins, salivaires et des questionnaires de perception, sur des joueurs de football de haut-niveau

  • Titre traduit

    Physical performance of high-level football matches, physiological incidences and influencing factors : special reference to the congested periods of matches


  • Résumé

    Modern football is characterized by very high-intensity intermittent efforts. During a match, players perform technical and physical tasks in relation to their specific positions on the field. A high-level football match induces heart-rate variations, energetic storage lowering, muscular damage and oxidative stress increase and immune status alteration. These physiological variations are accompanied by modifications of fatigue perceived, muscle soreness, wellness, sleep quality, psychological stress and overall mood. All these incidences can be measured, quantified and analyzed, in direct relation to contextual factors like game location, time of the day, playing system, …, and congested period of matches (e.g. two to three matches per week). The present thesis aims to report all the ways to monitor match load and fatigue and aims to analyze the influence of playing matches during congested periods on physical activity and on physiological post-match kinetics, over high-level football players


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Claude Bernard. Service commun de la documentation. Bibliothèque numérique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.