La place du coût énergétique dans les facteurs de performance en trail running

par Pascal Balducci

Thèse de doctorat en Physiologie de l'exercice

Sous la direction de Christophe Hautier.

Soutenue le 20-03-2017

à Lyon , dans le cadre de École Doctorale Interdisciplinaire Sciences-Santé. (Villeurbanne) , en partenariat avec Université Claude Bernard (Lyon) (établissement opérateur d'inscription) et de Laboratoire interuniversitaire de biologie de la motricité (laboratoire) .

Le président du jury était Jean-Benoit Morin.

Le jury était composé de Karine Monteil, Caroline Nicol.

Les rapporteurs étaient Grégoire Millet, Guillaume Millet.


  • Résumé

    Le trail running, course nature de distances, dénivelés et technicités variables, est une discipline récente à la popularité croissante. La performance en trail dépend de nombreux facteurs génétiques, énergétiques, techniques, stratégiques et motivationnels. Parmi ces facteurs, le coût énergétique de la locomotion fait débat. Les études de cette Thèse s'attachent aux corrélations plat/montée de cette variable, au calcul d'un coût en pente à partir d'un coût à plat, à l'influence de la modification forcée de la fréquence de foulée sur l'énergie consommée, et à l'impact de la fatigue générée par un ultra trail sur le coût à plat et en montée. La prise en compte des contraintes musculaires et biomécaniques en trail d'une part, des facteurs influençant l'économie de course d'autre part, ainsi que des résultats de notre principale étude de terrain, nous laissent émettre l'hypothèse que le coût énergétique et ses variations pre/post course à plat/montée, ne sont pas des indicateurs de performance de l'activité. La force, l'endurance de force et le pacing, en plus de la puissance aérobie et de l'endurance, sont les variables testées les mieux corrélées à la performance en ultra trail

  • Titre traduit

    The place of energy cost among performance factors in trail running


  • Résumé

    Trail running is a discipline with increasing popularity over the last 2 decades. Trail performance depends on many genetic, energetic, technical, strategic and motivational factors. Among these factors, the energy cost of locomotion is debated. The studies in this Thesis focus on the level/graded correlations of this variable, on the calculation of an uphill cost from a level cost, on the influence of a forced modification of stride frequency on running economy, and on the impact of fatigue generated by an ultra trail on level and uphill costs. Taking account of the muscular and biomechanical constraints on the one hand, and the factors influencing the running economy on the other hand, as well as the results of our main field study, we hypothesize that energy cost and its pre/post fatigue variations, are not performance indicators of the activity. Force, endurance of force and pacing, in addition to aerobic power and endurance, are the tested variables best correlated to ultra trail performance

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.